AOP Baux de Provence

« Reconnue depuis 1995, l’appellation "Baux de Provence" est répartie sur 8 communes des Alpilles situées autour des Baux-de-Provence. Le caractère limité de la surface et de la production (9 000 hl sur 350 ha) est un gage de qualité, avec des rouges forts en goût (67 % du volume), qui méritent d'être dégustés au bout de 5 à 6 ans et des rosés (30 % du volume), à boire dans la fleur de l'âge. »

Historique

En 2007, Lors de la refonte de la loi agricole et la réécriture des décrets des A.O.C, les vignerons ont inscrit deux demandes importantes au cahier des charges qu'ils ont proposé au CRINAO. Ils sollicitaient non seulement la création de l'A.O.C Les Baux de Provence en blanc (puisqu'à ce jour, les vins blancs qu'ils produisent sont classés soit en A.O.C Coteaux d'Aix en Provence, soit en Vin de Pays des Alpilles ou des Bouches du Rhone) mais aussi l'inscription à ce cahier des charges du mode cultural BIO, qui leur permettrait de devenir le première A.O.C Bio de France pour le vin.

Le nouveau cahier des charges est homologué depuis le 1er avril 2009. Les voeux des vignerons n'ont pas été exhaussés mais l'INAO ouvre le débat. Et dans son dernier courrier, Pascal Laville, délégué territorial Sud-est écrivait à propos de ce décret « il nous permet désormais de rebondir afin de proposer les travaux sur les modifications que vous souhaitez, notamment sur la reconnaissance des vins blancs et l'introduction de pratiques culturales et de vinification respectueuses de l'environnement ». L'heure n'est plus à la fin de non recevoir. Et les Vignerons des Baux ont peut être réussi à convaincre les institutions sur une question qu'ils défendent depuis toujours : le mode cultural est un élément constitutif de l'identité d'un terroir. Et aux Baux, c'est le bio.

Zone de l'appellation

Huit villages aux deux versants des Alpilles. Des domaines dispersés de part et d'autre du rocher des Baux-de-Provence. La personnalité et la particularité de la terre des Baux se lit à la beauté brute des paysages de cette autre Provence.

Mais les vins des Baux sont définis aussi bien par la typicité de leur terroir, unique et multiple, que par les choix des hommes. Rassemblés en association (Organisme de Défense et de Gestion) et reconnus depuis 1995 par une Appellation d'Origine Contrôlée, les Vignerons des Baux de Provence sont unis depuis leurs premiers ceps par la volonté commune de préserver leur terre intacte, naturellement protégée et séchée par le mistral.