AOP Coteaux d'Aix-en-Provence

« AOP depuis 1985, ce jeune vignoble à la renommée croissante produit surtout des rouges et des rosés. Entre les Alpilles, l’étang de Berre et les portes d’Aix, il recouvre plus de 4 000 ha sur 49 communes. Il bénéficie de sols riches, baignés par le soleil et vivifiés par le Mistral, vent du nord sec et froid. Les rosés représentent 82 % de la production ; les rouges 14 %. Les blancs, s’ils sont rares n’en sont pas moins bons. »

Historique

L'histoire du vignoble aixois se confond avec l'histoire de la Provence, dont les origines remontent au VIe siècle avant notre ère. Après les Romains et les moines qui participèrent à l'essor de la vigne, les Comtes de Provence favoriseront à leur tour sa prospérité. Leurs vignobles se déploieront pour former un triangle dont les sommets se confondent avec Saint-Rémy de Provence, l'étang de Berre et la Montagne Sainte-Victoire.
Puis au XVe siècle, le Roy René - nommé le Roy Vigneron -, donnera ses lettres de noblesse au vignoble en le faisant connaître de la plupart des cours d'Europe. Devenus Coteaux du Roy René en 1946, les vins de la région bénéficieront dix ans plus tard de l'appellation VDQS Coteaux d'Aix. Par le décret du 24 décembre 1985, l'Appellation d'Origine Contrôlée viendra enfin couronner les efforts qualitatifs et la persévérance des vignerons. Participant à la renommée de cette Provence au coeur de laquelle ils sont enracinés, les Coteaux d'Aix-en-Provence sont désormais appréciés par les amateurs du monde entier.

Zone de l'appellation

L'aire d'Appellation des Coteaux d'Aix-en-Provence est située dans la zone occidentale de la Provence calcaire. Elle s'étend de la Durance à la mer Méditerranée, et de la vallée du Rhône à l'Ouest à la montagne Sainte-Victoire à l'Est. C'est entre des reliefs constitués d'une succession de chaînons parallèles au littoral - chaîne de la Nerthe, chaîne de la Fare, chaîne d'Eguilles et de la Trévaresse, chaînon des Costes prolongé par les Alpilles - que se situent les bassins sédimentaires où s'est concentrée l'activité viticole.

Climat

Le climat, de type méditerranéen, est marqué par le Mistral, vent du Nord dominant froid et sec. Il permet à l'appellation de bénéficier d'un ensoleillement annuel moyen de 2 900 heures. De faibles pluies - entre 550 et 680 mm par an - sont essentiellement concentrées sur le printemps et l'automne.

Géologie

Les sols rencontrés sont majoritairement :
- argilo-calcaire caillouteux,
- sableux, souvent graveleux sur molasses et grès,
- caillouteux à matrice argileuse ou limono-sableux sur les terrasses de l'Arc et de la Durance