AOP Coteaux Varois en Provence

« AOP depuis 1993, le vignoble s'étend sur des reliefs calcaires marqués, de Brignoles aux contreforts de la Sainte-Baume. Les vins, répartis sur 28 communes, s’expriment  sous un climat “continental”, avec des étés parfois torrides et des hivers froids et rigoureux. Les 2 500 ha en production donnent chaque année une moyenne de 125 000 hl, avec une forte dominante de rosés 90% pour 7% de rouges et 3% de blanc. »

Zone de l'appellation

Le terroir admis dans l'aire de production est compris dans la région naturelle de la « Provence calcaire », rigoureusement délimité au sein de vingt-huit communes regroupées autour de Brignoles, jadis résidence d'été des Comtes de Provence. Il se distingue par des reliefs marqués qui culminent de 600 à plus de 1 000 mètres pour le massif de la Sainte-Baume. 

Climat

L'altitude du vignoble (350 mètres en moyenne, 500 m pour les plus hautes parcelles) ainsi que la présence des massifs rocheux de la Sainte-Baume à l'ouest, des Bessillons au nord et des Barres de Cuers au sud qui arrêtent les influences maritimes confèrent au climat des Coteaux Varois en Provence un caractère continental : les automnes et les printemps souvent très doux alternent avec des étés parfois torrides et des hivers très froids et rigoureux plus marqués que dans le reste de la région.

Géologie

Le terroir des Coteaux Varois en Provence doit une bonne part de son caractère à sa géologie : une série de plissements argilo-calcaires orientés d'Est en Ouest alternent avec des zones de gravettes et de silex. Un haut plateau de l'époque triasique dans lequel prennent leur source les principaux cours d'eau du Var, surplombe au sud, une grande dépression qui le sépare du massif des Maures.