Château Barbeyrolles

AOP Côtes de Provence - Gassin

« L’un des domaines qui ont fait le succès du rosé de Provence. Sa thèse en poche, Régine Sumeire était partie pour raconter l’Histoire. Elle l’a finalement écrite en étant parmi les premiers vignerons de Provence, dans les années 80, à donner aux rosés ses lettres de noblesse. Plus de deux décennies plus tard, cette grande dame reste l’une des figures les plus respectées du vignoble méditerranéen. »

Pampelonne et ses estivants par milliers sont tout près de là. Saint-Tropez, ses yachts, ses people et ses bimbos ne sont pas loin non plus. Mais il n’en paraît rien. L’endroit est d’une sérénité rare, d’un calme à peine troublé par le chant des cigales. La verdure court à perte de vue, remontant la colline voisine pour aller lécher le village de Gassin, son église romane et son clocher carré. Pas étonnant que, par le passé, plusieurs peintres sont venus quérir ici l’inspiration, couchant sur leurs toiles ces paysages pleins de soleil.

Auraient-ils connu la bastide de Barbeyrolles que les artistes d’autrefois, les Charles Camoin, Paul Signac et consort, l’auraient aussi immortalisée tant elle est belle. Cette immense bâtisse joliment grignotée de ci, de là par des lianes verdoyantes, est le fief de l’une des grandes dames du vignoble provençal : Régine Sumeire. Elle œuvre aussi sous d’autres cieux, ceux du Château La Tour de l’Evêque, à Pierrefeu, dans l’arrière-pays toulonnais, l’autre joyau de la famille. Mais c’est ici, sur la presqu’île de Saint-Tropez, qu’elle a connu sa plus belle réussite : elle inventé un jour “Pétale de rose”, l’un des rosés les plus fameux de la région.

Régine a débarqué dans ce petit bout de paradis en 1977, à la suite de son père, Roger. « Tout était à faire, raconte-t-elle. Le domaine était en ruine, mais moi, je ne le voyais pas comme ça. J’ai vu la maison telle qu’elle allait être et j’ai aimé de suite cet endroit. » Un coup de cœur qui fait basculer sa vie. Car elle a beau être petite-fille et fille de vignerons, Régine n’avait jamais envisagé jusqu’ici de prendre la relève. « Pour ne rien vous cacher, j’ai eu horreur du vin jusqu’à l’âge de 18 ans. Et si j’ai bien travaillé avec mon père pour mériter mon argent de poche, c’est plus souvent à la comptabilité que dans la cave. » La demoiselle a alors d’autres centres d’intérêt. Et pas des moindres : diplômé de Sciences-Po, elle est féru d’Histoire et va jusqu’à décrocher son doctorat avec une thèse intitulée « L’intégration des migrants andalous au catalanisme ».

Elle va pourtant lâcher l’Histoire pour écrire la sienne. Elle reprend le chemin de l’école pour apprendre son métier de vigneronne. Et bientôt, sous l’œil avisé de son père, elle se lance. « J’ai étais parmi les premières femmes à vinifier en Provence. » Depuis, elle n’a cessé de s’améliorer. « Avec la viticulture, vous savez, on est toujours dans la recherche, la formation. » Et elle améliore : avec un vignoble certifié “bio”, une équipe qui ne ménage pas sa peine — des vendages vertes aux vendanges à la main — pour en tirer le meilleur parti, et une cave parfaitement équipée — « Quand je pense que j’ai commencé avec un pressoir que j’ai payé 1000 francs ! » —, le Château Barbeyrolles et ses vins occupent aujourd’hui le devant de la scène.

Le plus du domaine

Régine Sumeire ne signe pas que des vins ; elle a également commis un livre de cuisine : “Vigneronne et gourmande”. Disponible en français, en anglais et en… chinois, ce bel ouvrage délivre une cinquantaine de recettes différentes, des classiques méditerranéens à des plats plus originaux. Dont des ris de veau en meurette de “Pétale de Rose” !

Original & insolite

Régine Sumeire est une vigneronne comblée. Elle profite en effet de deux des plus beaux terroirs de Provence. Outre Barbeyrolles, son joli château tropézien, la dame possède en effet la Tour l’Evêque, près de 90 hectares situés à Pierrefeu.

 

Les incontournables


 

Côtes de Provence rouge : un rouge étonnant, apte à la garde. Avec ses notes de fruits rouges, ses tanins déjà fondus et sa longueur, ils accompagnent viandes, fromages et chocolat



 

Côtes de Provence Blanc de blancs : un nez floral, une bouche sur le miel, voilà un assemblage de rolle, sémillon et ugni blanc tout indiqué pour un poisson.


Coup de coeur

 

Cuvée: Pétale de Rose.

Appelation: AOP Côtes de Provence.

Couleur: Rosé.

Oeil: Rose pâle.

Nez: Floral et Fruité.

Bouche: Fraîche et ronde, avec une belle longueur.

Accord: Sauces blanches, poissons, saumon fumé, les soufflées et la cuisine asiatique.

Le saviez-vous ?

Avec sa cuvée Pétale de Rose, Régine Sumeire a largement contribué au renouveau des rosés provençaux. A sa suite, tous ses pairs ont amélioré leur production, éclaircissant la robe de leurs vins, travaillant la finesse et la complexité de leurs arômes. Les résultats ont suivi : aujourd’hui, près d’une bouteille sur dix vendus dans le monde est originaire du vignoble de Provence.

Services & loisirs

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

  • Dégustation

    Gratuite.

  • Accueil groupe : Sur rendez-vous.

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Accueil groupe : Sur rendez-vous.

  • Le caveau est accessible aux personnes en situation de handicap

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

  • Parking voiture

    15 places.
     
     
    Avril, mai, juin, septembre et octobre ouvert de 9h à 18h.
     

Horaires d'ouverture Haute saison
De juillet à août
Basse saison
De novembre à mars
Lundi 9h - 19h 9h - 17h
Mardi 9h - 19h 9h - 17h
Mercredi 9h - 19h 9h - 17h
Jeudi 9h - 19h 9h - 17h
Vendredi 9h - 19h 9h - 17h
Samedi 9h - 19h
Dimanche 9h - 19h

Infos pratiques

  • Agriculture Biologique

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    es Espagnol
    en.png Anglais

  • Modalité d'expédition en France :

    Expédition possible par carton de 6 ou 12 bouteilles. (3 bouteilles pour les magnums). Les paiments se font par chèque ou carte bleu. Pour plus de renseignements, contacter directement le domaine

  • Modalité d'expédition à l'étranger

    Expédition possible sur demande. Pour plus de renseignements, contacter directement le domaine

  • Parking voiture

    15 places.
     
     
    Avril, mai, juin, septembre et octobre ouvert de 9h à 18h.
     

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous