Château de Beaumel

AOP Côtes de Provence, IGP des Maures - Gonfaron

« A Gonfaron, une belle bastide du XVIIe siècle, cernée par 27 hectares de vignes. L’amour de la Provence et la passion du vin ont amené Manfred Gierling jusqu’à Gonfaron où il a acheté l’une des gloires locales : Château de Beaumel. Modernisé par son nouveau mentor, ce domaine produit aujourd’hui une jolie gamme — au juste prix ! — de vins fidèles à l’esprit Provence : du fruit, de la finesse, du plaisir… »

Il doit beaucoup à la pierre. Installé aujourd’hui à Lugano, en Suisse, Manfred Gierling a bâti sa carrière dans l’immobilier. Mais cet entrepreneur allemand a aussi le goût de la terre. Il l’a satisfait en 2003 en acquérant les 45 hectares du Château de Beaumel, une belle propriété vinicole qui, un siècle plus tôt, faisait la fierté des Gonfaronnais. Enfin, “belle” elle l’est aujourd’hui, après que son nouveau propriétaire a entrepris un important programme de rénovation. Un chantier qui a fait soufflé un vent de nouveauté sur l’ensemble du domaine. La grande bastide du XVIIe a retrouvé tout son charme. La cave de vinification a été entièrement repensée, ses cuves de béton remplacées par des cuves inox thermorégulées, ses matériels modernisés. Le vignoble n’a pas échappé à ce tourbillon : il a été largement restructuré pour tirer le meilleur parti de son terroir.
D’une moyenne d’âge de 25 ans, les vignes couvrent désormais 27 hectares d’un seul tenant. Elles profitent d’une terre argilo-calcaire caillouteuse qui favorise un enracinement profond de la plante qui se nourrit ainsi pleinement des oligo-éléments du sous-sol. Elles sont travaillées selon les principes de l’agriculture raisonnée : désherbage mécanique, utilisation du souffre et du cuivre pour les traitements phytosanitaires, labours réguliers…

Les grands cépages de Provence sont tous là : la syrah, le cabernet-sauvignon, le carignan, le cinsault, le grenache, le rolle et le sémillon. Il y a même du mourvèdre. On le dit capricieux, difficile, fragile, mais ici, à 30 ans passés, il livre de belles grappes qui viennent donner du corps et de la complexité aux vins rouges. Un seul ”estranger” au milieu de ces autochtones : le merlot. Le Bordelais a bien réussi son acclimatation : il fait un vin de pays très fuité, tout en finesse et en plaisir.
Fort de cet encépagement aussi varié que qualitatif, Manfred Gierling et son équipe produisent des vins séduisants dans les trois couleurs. Si ses blancs et rosés comptent de nombreux fidèles à Gonfaron et bien au-delà, notre homme avoue volontiers une préférence pour les rouges. Et il n’a pas à… rougir de la production maison ! Orientées sur le fruit ou délicatement boisées par 18 mois en barrique, ses différentes cuvées ont largement participé au palmarès du domaine, accumulant médailles et louanges au fil des années.

Le plus du domaine

Le Château de Beaumel vous propose sa Grande Réserve rouge, sa cuvée reine, en magnum.

Original & insolite

Le Château de Beaumel héberge deux pensionnaires fort sympathiques : Avril et Léon. Ce sont deux beaux ânes qui, quand ils veulent bien montrer le bout de leurs naseaux, amusent et attendrissent petits et grands.

Les incontournables


 

Côtes de Provence rouge cuvée Grande Réserve : après 18 à 24 mois de barrique (de un et plusieurs vins), ce beau rouge délivre un boisé délicat, une rondeur remarquable et une matière gourmande. Pour une côte de bœuf, un gibier, une daube.



 

Côtes de Provence rosé cuvée Diamant : un rosé tout en finesse au nez comme au palais avec une belle persistance en bouche et des arômes gourmands d’abricot. A boire sur une cuisine méditerranéenne, un tajine à l’abricot, une salade de fruits.


Coup de coeur

 

Appellation : Côtes de Provence.

Cuvée : Caresse.

Couleur : rouge.

Œil : une robe profonde.

Nez : sur les fruits rouges et les épices.

Bouche : suave, fruitée, d’une belle persistance.

Accords : côtes de bœuf ou de veau, risotto aux cèpes, fromages fermiers.

Le saviez-vous ?

Même s’il donne un vin de Pays des Maures très apprécié de la clientèle de Château de Beaumel, le merlot n’est pas à proprement parlé un cépage provençal. A l’aise sur tous les terrains, même les plus difficiles, ce grand voyageur a gagné les vignobles suisses, italiens, californiens, sud-américains, sud-africains. En France, on le cultive surtout dans le Languedoc-Roussillon, dans la région de Cahors et bien sûr dans le Bordelais, son pays d’origine où il représente plus d’un pied sur deux. C’est là qu’il a acquis ses lettres de noblesse en apportant notamment rondeurs et souplesse aux fameux vins du Médoc ou de Saint-Emilion.

Services & loisirs

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

  • Accueil groupe : Sur rendez-vous.

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Accueil groupe : Sur rendez-vous.

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

  • Parking voiture

    30 places

  • Parking minibus

    5 places

  • Parking bus

    2 places

Horaires d'ouverture Haute saison
De janvier à décembre
Basse saison
De janvier à janvier
Lundi 9h - 18h
Mardi 9h - 18h
Mercredi 9h - 18h
Jeudi 9h - 18h
Vendredi 9h - 18h
Samedi 9h - 12h

Infos pratiques

  • Agriculture Raisonnée

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    en.png Anglais
    de.png Allemand

  • Modalité d'expédition en France :

    Franco de port à partir de 60 bouteilles.

  • Modalité d'expédition à l'étranger

    Franco de port à partir de 60 bouteilles.

  • Toilettes réservées aux visiteurs

  • Parking voiture

    30 places

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

  • Parking minibus

    5 places

  • Parking bus

    2 places