Château des Sarrins

AOP Côtes de Provence, IGP du Var - St Antonin Du Var

« Un domaine discret où l’on produit des vins intensément raffinés. Quand l’un des Champenois les plus exigeants se met en tête de produire des vins en Provence, cela donne forcément des crus de qualité. Surtout quand, comme Bruno Paillard, on a mis la main sur un terroir remarquable. »

Bruno Paillard, propriétaire du Domaine des Sarrins depuis 1995, n’est pas un inconnu pour qui aime le vin. Il a en effet fondé il y a un peu plus de trente ans une grande maison de champagne qui porte son nom. « Je suis parti dans cette aventure avec en tête de faire quelque chose de beau, des champagnes purs, longuement élevés, avec un joli travail sur la minéralité. » Cette conception du roi des effervescents lui vaut aujourd’hui la fidélité des plus belles tables du monde, des plus grands chefs de notre temps.

Le Champenois a débarqué à Saint-Antonin du Var, petite commune de l’arrière-pays varois, avec la même philosophie. Une quête de l’excellence que notre homme a eu la sagesse de commencer avec la plus grande humilité. « Nous avons avancé, progressé dans la plus grande discrétion, prenant le temps de faire l’apprentissage de la Provence et de ses vins. Il nous a fallu une quinzaine d’années pour comprendre le terroir et les cépages d’ici. Grâce à quoi, nous pouvons proposer aujourd’hui à notre clientèle des crus raffinés qui exploitent parfaitement les qualités de notre vignoble. »

Ces qualités, Bruno Paillard les a pressenties dès le départ. « Quand j’ai débarqué ici, le domaine était loin d’être au niveau qui est le sien aujourd’hui. Il n’y avait pas de cave. Nous en avons créé une et construisons actuellement un nouveau chai entièrement enterré. Le vignoble faisait 13 hectares. Nous en avons sauvés à peine la moitié, dont quelques parcelles de mourvèdre qui, à 50 ans désormais, apportent beaucoup à nos vins rouges. Pour le reste, nous avons replanté, voire planté puisque nous avons quasiment doublé la superficie exploitée. En revanche, le domaine avait déjà à mes yeux l’essentiel : le terroir ! C’est à lui que je dois d’avoir investi ici. Avec ses parcelles éparpillées sur l’ensemble des 95 hectares de la propriété, son sol argilo-calcaire et pierreux, particulièrement drainant, son altitude de 280 mètres et l’amplitude thermique qui en découle, les températures passant largement les 30° durant les journées estivales et tombant de moitié sitôt le soleil couché, je savais disposer là d’une terre faite pour le bon vin. »

La Nature aussi généreuse soit–elle permet de grands crus mais ne les fait pas. Non, pour transformer de beaux hectares en un nectar, il faut énormément de travail et un brin d’audace. Bruno Paillard et Marc Bertrand, son œnologue, sont bien placés pour en témoigner. Ce duo ne s’est pas contenté de bouleverser l’encépagement, d’acquérir des équipements de pointe. Non, ils ont assis les fondamentaux en convertissant, par exemple, l’ensemble du vignoble à l’agriculture biologique. Ils ont également soigné les détails. « Il nous a fallu plusieurs années pour obtenir le bon réglage au niveau de l’élevage de nos rouges. » Ils sont enfin sorti des sentiers battus, se risquant à vinifier le rolle, le plus méditerranéen des cépages blancs, à la façon des Bourguignons : fermentation en barrique, bâtonnage et élevage de 10 mois. A l’arrivée ? Une merveille, étonnant de fraîcheur mais d’une incroyable capacité de vieillissement.

Le plus du domaine

Sans être insolite, la présence de mourvèdre dans l’arrière-pays varois n’est pas courante. Les vignerons provençaux ont en effet coutume de dire que ce cépage « doit voir la Méditerranée pour mûrir ». Sans doute parce que cette vue mer induit une exposition plein sud et donc un ensoleillement optimal. Or, c’est un fait : ce raisin tardif a besoin de chaleur jusqu’aux premiers jours de l’automne pour venir à pleine maturité.

Original & insolite

Sarrins vient de la contraction du mot “Sarrazins”, l'un des nombreux noms que les Européens donnaient aux peuples de confession musulmane à l’époque du Moyen-âge. Ceux-ci traversaient
régulièrement la Méditerranée pour piller les régions côtières. Au 11e siècle, leurs razzias les ont même porté jusqu’à l’arrière-pays varois. C’est ainsi qu’un de leur chef aurait été tué du côté de Saint-Antonin du Var lors d’un affrontement avec les autochtones. Selon la légende locale, il aurait été enterré sur place, vêtu d’une armure en or. L’armure n’a jamais refait surface, mais l’endroit a gardé le nom de ses envahisseurs : le Domaine des Sarrazins, devenu au fil du temps, le Domaine des Sarrins.

Les incontournables


 

Côtes de Provence Rouge cuvée Château des Sarrins : l’un des joyaux du domaine, assemblage de syrah, grenache et mourvèdre. Après un long élevage (jusqu’à 24 mois pour certains millésimes), ce vin dévoile un bouquet puissant de garrigue et d’épices, de fruits noirs et, sur la fin, de sous-bois. En bouche, des tannins fondus, des notes épicées et boisées qui, quand le vin s’ouvre, laisse la place à de beaux arômes de fruits noirs très mûrs. Pour une viande rouge, un gibier, des truffes...



 

Vin du Pays du Var Blanc de Rolle : une cuvée confidentielle pour un blanc de très grande classe. Il est fait de rolle (ou vermentino), le cépage blanc typique de la Provence. Il est vinifié en barrique et élevé dans le bois pendant 10 mois. Sa rondeur et ses arômes s’en ressentent. Au nez, c’est intense et complexe, sur le fruit blanc (coing, mirabelle, poire) et les fleurs, avec une note vanillée propre au passage en fût. En bouche ? Du gras, du fruit, de l’acidité, le tout en parfaite harmonie.


Coup de coeur

 

Appellation : Côtes de Provence.

Cuvée : Château des Sarrins Grande Cuvée.

Couleur : rosé.

Œil : robe d'un rose saumon très pâle, brillant e et limpide, type pétale de rose ancienne.

Nez : présente une belle expression aromatique, très fruitée, aux arômes d'agrumes, pêche, abricot et amande douce.

Bouche : l'attaque est franche, tout en fraîcheur. Aromatique on retrouve la finesse du nez, frais et harmonieux.

Accords : se dégustera très bien en apéritif et s'accordera avec l'essentiel des saveurs de la cuisine méditerranéenne et orientale.

Services & loisirs

  • Visite du domaine/de la cave

    Par le responsable ou le personnel du domaine.

  • Dégustation

  • Produits du terroir

    Vente de champagne "Bruno Paillard"

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Le caveau est accessible aux personnes en situation de handicap

  • Les visites sont accessibles aux personnes handicapées

  • Le domaine propose des toilettes accessibles aux personnes en situation de handicap

  • Parking voiture

    10 places

Horaires d'ouverture Haute saison
De janvier à décembre
Basse saison
De janvier à janvier
Lundi 8h30 - 12h30 / 14h - 17h30
Mardi 8h30 - 12h30
Mercredi 8h30 - 12h30 / 14h - 17h30
Jeudi 8h30 - 12h30
Vendredi 8h30 - 12h30 / 14h - 17h30

Infos pratiques

  • Agriculture Biologique

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    en.png Anglais

  • Modalité d'expédition en France :

    Franco de port à partir de 36 bouteilles.

  • Toilettes réservées aux visiteurs

  • Le domaine propose des toilettes accessibles aux personnes en situation de handicap

  • Parking voiture

    10 places