Château l'Arnaude

AOP Côtes de Provence - Lorgues

« A l’entrée de la commune de Lorgues, un ancien ermitage où l’on partage désormais le gîte et l’amour du bon vin. Au printemps 2013, Château L’Arnaude a changé de main. Ce domaine d’une vingtaine d’hectares est désormais la propriété de Pierre-Olivier Turbil. Son objectif : partager la douceur de vivre de son domaine et le fruit de ses vignes avec le plus grand nombre. »

Au cœur de 30 hectares de vignes, une jolie bastide du XVIIIe siècle. Située sur l’une des routes empruntées par les pèlerins de Saint-Jean de Compostelle, elle fut bâtie sous le règne de Louis XIV pour abriter un pèlerinage. Les moines s’en sont allés depuis longtemps mais la quiétude qu’ils ont trouvée là, elle, a perduré. C’est simple, tous ceux qui ont séjourné en ces murs le confessent volontiers : l’endroit est apaisant. Il s’en dégage une impression incroyable de sérénité qui, bien vite, vire au bien-être. « Ce n’est pas le soleil ou le chant des cigales qui en est la cause, assure Pierre-Olivier Turbil, le maître des lieux. La preuve : lorsque j’ai débarqué pour la première fois ici, il pleuvait. Et malgré un ciel grisâtre, j’ai tout de suite su que j’avais trouvé ce que je cherchais en vain depuis des mois, aux quatre coins de la France. Je l’ai senti au fond de moi : cette propriété a de bonnes ondes. »
En mars 2013, accompagné de Laurence, son épouse, il pose donc ses valises à Lorgues. A 54 ans, c’est une nouvelle vie qui démarre. L’ancienne qui l’a conduit jusqu’en Uruguay a été riche de nombre d’expériences. La plus belle : la dernière, assurément ! En 1996, il rachète une savonnerie en faillite. Pour la relancer, il a une idée : fabriquer du savon de Marseille… liquide. Il planche avec son équipe sur la formule et, pendant quinze ans, le procédé original qu’il a fait breveté lui vaut des commandes de tous les acteurs ou presque du marché de l’hygiène.

Les affaires, c’est comme le jeu : on peut tout perdre si on ne sait pas s’arrêter à temps. Pierre-Olivier Turbil l’a bien compris. Alors, il n’a pas hésité à vendre son entreprise quand elle était au sommet de la vague. Une sage décision qui lui permet aujourd’hui de vivre pleinement une nouvelle aventure, tout aussi passionnante que la précédente : celle du vin.   En effet, s’il a acquis l’Arnaude, ce n’est pas seulement pour la beauté de ses pierres ; il y est venu aussi et surtout pour sa terre. « L’oisiveté, ce n’est pas pour moi. Je m’ennuie vite. J’ai donc décidé de me lancer dans un nouveau projet. Et quitte à faire quelque chose, autant que l’on y prenne du plaisir. Un plaisir que j’étais certain de trouver dans le travail de la vigne et du vin. »
Lointain héritier des premiers ceps plantés par les moines, il y a 350 ans, son vignoble compte vingt hectares de grenache, cinsault, syrah, carignan, cabernet-sauvignon et rolle plantés sur des sols argilo-calcaires caillouteux et profonds. « Un joli terroir, un bel ensoleillement, des vignes dans la force de l’âge : la Nature nous offre ici tout ce qu’il faut pour faire de bons et grands vins. » Du plaisir en bouteille que le néo-vigneron ne demande qu’à partager avec les visiteurs de son caveau. Pas question en effet de vivre en ermite, tels les moines d’antan.

Le plus du domaine

L’Arnaude, la maison d’hôtes tenue par Laurence, l’épouse de Pierre-Olivier Turbil, est un rare bonheur. Outre une belle piscine nichée au milieu des vignes, elle offre trois chambres à l’atmosphère lumineuse et raffinée. Toutes sont logées dans la bastide du XVIIIe siècle et disposent d’une entrée indépendante de celle des propriétaires. La plus originale ? Les Cyprès, un cocon douillet blotti dans une ancienne chapelle. Que la paix soit avec vous…
Depuis juin 2014, le Château l'Arnaude vous accueille dans son parc aventure type accrobranche au coeur des vignes (plus de 53 ateliers, à partir de 2 ans, tout public).

 

Original & insolite

Dans le caveau de vente, les bouteilles de vin côtoient l’huile d’olive et des flacons de… savon de Marseille liquide. Une réminiscence de la vie antérieure de Pierre-Olivier Turbil, le propriétaire de L’Arnaude qui fut le premier à transformer le fameux savon provençal en savon liquide. Son procédé lui a valu des commandes de PME spécialisées comme des grandes multinationales du secteur de l’hygiène.

Les incontournables


 

Côtes de Provence rosé cuvée Nuit Blanche : un vin frais et fruité, sur des notes de fraise des bois. La bouche est franche et élégante. Un vrai bonheur à l’apéritif (avec une tapenade) ou bien avec une salade de chèvre chaud.



 

Côtes de Provence rouge : le nez est marqué par les fruits noirs et rouges. Un léger boisé dénonce l’élevage en barrique. En bouche, le fruité est relevé par des notes épicées. Les tanins sont fondus, la structure bien équilibrée. A boire sur un gigot d’agneau, une côte de bœuf grillée, des fromages de caractère.


Coup de coeur

 

Appellation : Côtes de Provence

Couleur : blanc

Cuvée: Martin

Œil : jaune clair, brillant

Nez : complexe avec une fusion intense entre fruits jaunes, pomme, pêche et notes d’agrumes

Bouche : puissante et généreuse, de la fraîcheur et de la rondeur

Accords : apéritif, poisson en sauce légèrement épicée, fruits de mer

Médailles & distinctions

2014

Concours des Vignerons Indépendants et des Vins de Provence
Médailles d'Or, Côtes Provence Rouge

Le saviez-vous ?

Si Château L’Arnaude abrite assurément une belle et grande demeure, celle-ci n’a rien d’un château. Ce terme est appliqué par les domaines vinicoles indépendamment de la présence d’un tel bâtiment sur leurs terres. Un arrêt de la Cour de cassation daté du 1er juin 1930 stipule à ce sujet que le terme “Château”, pris au sens vitivinicole, est « détaché de toute idée de noblesse et d'habitation et devient synonyme (...) de propriété vitivinicole ». Il y a toutefois des restrictions d’usage. Le mot est réservé aux seuls vins d'appellation d'origine contrôlée provenant intégralement d'une seule et même exploitation agricole existant réellement et disposant d'une autonomie culturale.

Services & loisirs

  • Visite du domaine/de la cave

  • Dégustation

  • Initiation à l'oenologie

    Formation vinification proposée par l'oenologue du domaine.

  • Parcours pédestre

  • Autres

    Depuis juin 2014, le Château l'Arnaude vous accueille dans son parc aventure type accrobranche au coeur des vignes (plus de 53 ateliers, à partir de 2 ans, tout public).

  • Autres prestations : Visite possible le dimanche sur réservation.

  • Accueil groupe : Sur demande.

Hôtellerie/Restauration

  • Chambres d'hôtes

    Trois chambres d'hôtes pourvues d'un accès indépendant. Piscine à disposition des hôtes.

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Accueil groupe : Sur demande.

  • Le caveau est accessible aux personnes en situation de handicap

  • Parking voiture

    20 places

Horaires d'ouverture Haute saison
De juin à septembre
Basse saison
De octobre à mai
Lundi 9h - 18h30 9h30 - 17h
Mardi 9h - 18h30 9h30 - 17h
Mercredi 9h - 18h30 9h30 - 17h
Jeudi 9h - 18h30 9h30 - 17h
Vendredi 9h - 18h30 9h30 - 17h
Samedi 10h - 16h 10h - 13h

Infos pratiques

  • Agriculture Biologique

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    es Espagnol
    en.png Anglais

  • Modalité d'expédition en France :

    Franco de port à partir de 60 bouteilles.

  • Modalité d'expédition à l'étranger

    Sur demande.

  • Toilettes réservées aux visiteurs

  • Parking voiture

    20 places