Château La Lieue

AOP Coteaux Varois en Provence, IGP du Var - Brignoles

« L’un des précurseurs du bio en Provence. Il y a quarante ans, Jean-Louis Vial a repris le vignoble de La Lieue. 20 ans plus tard, il l’entraînait sur la voie du « bio ». Aujourd’hui, Julien, son fils, poursuit l’œuvre paternelle, maintenant le domaine familial parmi les belles références de l’AOC Coteaux Varois, en Provence. »

C’est le genre d’endroit dont on tombe amoureux au premier regard avec son beau pigeonnier au toit pointu et sa grande bastide aux volets bleus fanés. Ce havre est la propriété de la famille Vial depuis 1876, date à laquelle Batilde Philomène, native de Carcès, veuve d’un soyeux de Lyon tué par une balle perdue dans une rixe à Barcelone, en fait l’acquisition pour assurer l’avenir de son jeune enfant : Louis. Celui-ci le transmet à Jean, passionné de chasse et pilote de rallye émérite, recruté plus d’une fois par Renault pour défendre la réputation de sa 4cv. Au début des années 70, son fils, Jean-Louis, prend la relève. Il a, comme son père, le goût des belles mécaniques. Mais sa vocation, il le sait, c’est la viticulture. Pour apprendre le métier, il est allé en Bourgogne. De retour au pays, il lance les grandes manœuvres. Quand sa famille ne venait à La Lieue qu’à la belle saison, lui s’y installe à l’année pour mener à bien son ambition première : abandonner la polyculture pour créer un vrai vignoble. L’endroit est fait pour, avec ses coteaux parfaitement exposés et ses amplitudes thermiques importantes entre le jour et la nuit qui favorisent une maturation des raisins lente mais optimale. 

Un quart de siècle passe. Nous sommes en 1997… Jean-Louis Vial et les siens volent vers les USA pour des vacances bien méritées. Pour passer le temps, le propriétaire de La Lieue feuillette un magazine professionnel. Il le parcourt tranquillement jusqu’à tomber sur un article traitant de l’agriculture biologique. Pour le vigneron varois, c’est une révélation. Il travaille déjà beaucoup ses terres pour leur éviter un trop plein de produits. Alors pourquoi ne pas pousser cette démarche plus loin et entamer ainsi sa conversion dès son retour ? Hélas, son enthousiasme n’est pas partagé par sa clientèle. A l’époque, il vend son vin en vrac à des négociants. Or, ces derniers ne voient pas l’intérêt du biologique et renoncent à cette collaboration. Le Domaine de La Lieue n’a plus qu’une échappatoire : prendre son destin en mains en mettant lui-même ses vins en bouteille. En fin pilote, Jean-Louis négocie ce virage avec maestria pour repartir de plus belle.

Pour poursuivre sa marche en avant, Jean-Louis Vial s’assure le soutien d’un fringuant copilote : Julien, son fils, arrive à ses côtés au tout début de ce siècle. Ensemble, ils repensent complètement la cave. Créée en 1906, elle était faite pour de grands volumes, certaines cuves avouant une capacité de 660 hectolitres. « Nous avons tout refait pour pouvoir travailler sur de petits volumes, vinifier en monocépage, se souvient Julien. Nous avons divisé les grandes cuves en béton et acquis des cuves en inox. » Deux d’entre elles servent à vinifier les meilleurs syrahs et mourvèdres avec, curiosité locale, un pigeage au pied. « Chaussés de grandes bottes, nous entrons dans la cuve pour remettre le marc en circulation dans le moût. » C’est pittoresque, rapide, mais surtout très efficace comme en témoigne l’assemblage que ces cuves là viennent nourrir : le rouge Batilde Philomène, la reine des cuvées maisons, un vin intense, au bouquet complexe, fait d’épices, d’arômes de torréfaction et de fruits confits.

Le plus du domaine

Château La Lieue est l’un des rares domaines en Provence à produire une eau de vie à partir de ses propres marc. Elle se nomme L’Engardin, ce qui, en Provençal, signifie tout simplement « l’eau de vie » ! La production annuelle est modeste : 150 litres à peine. Depuis le millésime 2009, une partie de cette eau de vie vieillit dans des feuillettes – des barriques - de 114 litres. Elles en sortiront dans quelques années ambrées et délicatement parfumées.

Original & insolite

Au voisinage du caveau, deux voitures de collection : une Jeep des années 60 et un Lancia Fluvia en parfait état. Deux des belles mécaniques entretenues par Jean-Louis et Julien. Leur collection comporte aussi une seconde Jeep, rescapée de la Seconde Guerre Mondiale, et une 4CV qui sort encore pour des rallyes historiques.

Les incontournables


 

Cuvée Batilde Philomène rosé : un vin fin, minéral et complexe d’une générosité aromatique originale. Pour une bouillabaisse ou un gigot d’agneau à la crème d’ail.



 

Cuvée Vieux Carignan : un vin fait de la plus vieille parcelle du domaine, plantée en 1936. Un parfum de cuir et de musc pour une ratatouille ou une grillade.


Coup de coeur

 

Cuvée : Chardonnay.

Appellation : Vin de Pays.

Couleur : blanc.

Robe : jaune pâle aux reflets verts.

Nez : agrumes, litchis et mangue.

Bouche : note briochée, finale ample et grasse.

Accord : poisson en sauce, viande blanche, foie gras, fromage de chèvre.

Le saviez-vous ?

De ses études en Bourgogne, Jean-Louis Vial a conservé un goût prononcé pour le chardonnay. Jusqu’à l’introduire sur ses terres où ce cépage s’est bien acclimaté. Issu d’un croisement entre le pinot noir et le gouais, un cépage blanc très ancien, le chardonnay donne des vins blancs amples et puissants, aux arômes floraux et fruités (exotiques et agrumes).

Services & loisirs

  • Dégustation payante

    Uniquement pour les groupes

  • Autres prestations :   Le caveau est ouvert les jours fériés de 10h à 12h et de 15h à 18h.

  • Accueil groupe : Maximum 50 personnes uniquement sur rendez-vous

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Accueil groupe : Maximum 50 personnes uniquement sur rendez-vous

  • Le caveau est accessible aux personnes en situation de handicap

  • Le domaine propose des toilettes accessibles aux personnes en situation de handicap

  • Parking voiture

    50 places

  • Parking bus

    1 place
     
    Le caveau est ouvert les jours fériés de 10h à 12h et de 15h à 18h.

Horaires d'ouverture Haute saison
De janvier à décembre
Basse saison
De janvier à janvier
Lundi 9h - 12h30 / 14h - 19h
Mardi 9h - 12h30 / 14h - 19h
Mercredi 9h - 12h30 / 14h - 19h
Jeudi 9h - 12h30 / 14h - 19h
Vendredi 9h - 12h30 / 14h - 19h
Samedi 9h - 12h30 / 14h - 19h
Dimanche 10h - 12h / 15h - 18h

Infos pratiques

  • Agriculture Biologique

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    en.png Anglais

  • Modalité d'expédition en France :

    Possible. Participation aux frais de livraison à la charge du client. Tarif variable en fonction du volume et de la destination. Pour plus de renseignements, contacter le château

  • Modalité d'expédition à l'étranger

    Possible sur demande. Participation aux frais de livraison à la charge du client. Tarif variable en fonction du volume et de la destination. Pour plus de renseignements, contacter le château

  • Toilettes réservées aux visiteurs

  • Le domaine propose des toilettes accessibles aux personnes en situation de handicap

  • Parking voiture

    50 places

  • Parking bus

    1 place
     
    Le caveau est ouvert les jours fériés de 10h à 12h et de 15h à 18h.