Château Lauzade

AOP Côtes de Provence - Le Luc

« Une saga familiale qui réunit les deux rives de la Méditerranée.
Jamais deux sans trois ! Déjà propriétaire de deux jolis vignobles, dans le Médoc et à Bandol, la famille Sénéclauze a fait récemment l’acquisition d’un nouveau domaine, au Luc-en-Provence : La Lauzade. Elle nourrit pour lui de belles ambitions qu’elle concrétise doucement, mais sûrement. »

C’est une belle histoire que celle de la famille Sénéclauze. Une jolie réussite ! Tout commence à la fin du XIXe siècle, avec Théodore. Il n’a que vingt ans quand il quitte sa Drôme natale pour l’Algérie. Il s’installe à Oran où il développe un commerce original : le négoce des vins d’Oranie par correspondance. Bientôt, ses barriques partent dans toute la France… Ainsi, en 1936, Pierre, son fils, est suffisamment en fonds pour reprendre pied dans la Métropole où il acquiert le Château Marquis de Terme, un Grand Cru classé de Margaux.

Quittant l’Algérie à l’heure de l’Indépendance, en 1962, la famille Sénéclauze s’installe à Marseille. C’est le point de départ d’une vraie passion pour la Provence. Elle se traduit, près de trente ans plus tard, par l’acquisition du Château Val d’Arenc, un domaine de 23 hectares, classé en AOC Bandol. L’histoire aurait pu en rester là si, il y a quelques années, les Sénéclauze ne s’étaient retrouvés confrontés à un sérieux dilemne : le Domaine de Lauzade dont ils distribuent les vins en exclusivité via leur entreprise de négoce, est à la vente. « C’est une belle propriété de cinquante hectares, raconte Julie, la quatrième génération. Son vignoble était un peu vieillissant mais produisait déjà des Côtes de Provence très agréables. Alors, plutôt que de le voir partir sous d’autres cieux, nous nous sommes dits que nous pourrions peut-être le racheter. Finalement, l’affaire s’est conclue en 2007 et, depuis, nous n’avons pas eu à regretter notre choix. » Sans doute parce que les nouveaux propriétaires ont eu la sagesse de ne pas faire la révolution…

Ils ont revu la forme en adoptant de nouvelles bouteilles, conçues dans un esprit “flacon” un brin vintage avec leurs lignes rondes (pour les blancs et rosés) ou râblées (pour les rouges). Mais le fond, lui, est resté… Pierre-Louis Sénéclauze et les siens ont conservé en effet l’essentiel du vignoble, des vignes qui affichent plus de trente ans de moyenne d’âge et jusqu’à soixante ans pour certains carignans. Ils les traitent avec douceur, leur imposant des rendements de 36 hectolitres par hectare quand le règlement de l’AOC Côtes de Provence tolère des volumes de 55 hl/h. Ils le rajeunissent avec parcimonie. « Nous revoyons le seul encépagement dédié aux rosés. Nous avons ainsi commencé la replantation d’une dizaine d’hectares. » Une évolution tranquille qui passera aussi, très bientôt, par la modernisation de la cave. Des investissements judicieux qui vont permettre de tirer le meilleur parti du terroir de Lauzade, ce sol d’argile rousse, réchauffé par un lourd soleil en été, vivifié par des nuits bien plus fraches que sur la côte varoise. Une belle amplitude qui favorise, entre autres, les maturités des syrah et cabernet sauvignon d’un vin rouge tout en volupté.

Le plus du domaine

Le Domaine de Lauzade est resté, 25 ans durant, la propriété de Louis Orizet. Originaire du Beaujolais, Inspecteur Général de l’INAO, cet ingénieur agronome avait la curiosité propre aux gens de talent. C’est ainsi qu’il a planté sur son domaine une collection de trente cépages différents afin d’en suivre concrètement l’évolution sous les cieux provençaux. Ce laboratoire à ciel ouvert a été conservé par ses successeurs. On peut le découvrir à deux pas du caveau de dégustation.

Original & insolite

Depuis 2009, le Domaine de Lauzade accueille régulièrement les élèves-sommeliers de l’Ecole Hôtelière de Nice pour leur faire découvrir le monde vinicole. Les jeunes Niçois participent aux vendanges, à la vinification et à l’entretien d’un vignoble expérimental de 26 cépages différents. Ils en retirent une belle connaissance de la vigne et du vin ainsi qu’une cuvée spéciale : la cuvée des Ecoliers.  La commercialisation des 2000 bouteilles de rouge et de blanc permet de financer leurs voyages d’études et leurs participations aux différents concours qui leur sont réservés.

Les incontournables


 

Côtes de Provence rouge : un nez, intense et complexe, avec des notes de fruits noirs et de torréfaction et un rien d’eucalyptus. Une bouche voluptueuse avec une finale “garrigue” et mentholée. Pour une volaille, une viande rouge en sauce, un gibier.



 

Côtes de Provence rosé : un nez très gourmand qui fleure bon la pêche, les agrumes et la rose. En bouche, on retrouve ce mariage entre les notes fruitées et fleuries. A boire sur un pavé de saumon, un tajine de volaille, des farcis provençaux, une ratatouille.


Coup de coeur

 

Appellation : Côtes de Provence.

Couleur : blanc.

Œil : or vert, lumineuse et brillante.

Nez : un bouquet de fleurs blanches, d’agrumes (en particulier la mandarine), d’herbes comme la verveine et de raisins frais.

Bouche : attaque vive, suavité, finale fruitée.

Accords : poisson grillé, carpaccio de saint-jacques, viande blanche, fromage de chèvre.

Le saviez-vous ?

En 2010, le rosé du Domaine de Lauzade a obtenu une médaille d’or au Concours des vins de Provence, une opération organisée depuis plus de 25 ans, à Saint-Tropez, par le Comité Interprofessionnel des Vins de Provence. Cette médaille est d’autant plus précieuse qu’elle est fort convoitée. Réservée aux vins classés en Côtes de Provence, Coteaux d'Aix-en-Provence et Coteaux Varois en Provence, la compétition rassemble 500 crus différents, sur les trois couleurs. Et comme toujours, si les prétendants sont nombreux, rares sont les élus ! Au terme d’une dégustation rigoureuse par un jury professionnel, à peine 10% des bouteilles décrochent le plus précieux des métaux.

Services & loisirs

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

    Visite du domaine suivie d'une dégustation avec amuse bouche.

  • Dégustation payante

    Pour les groupes: 3€/personne

  • Produits du terroir

    Vente huile d'olives du domaine et de miel du Luc

  • Espace enfants (jeux de société, livres etc...)

    Livres.

  • Accueil groupe : Groupe de 15 personnes maximum, sur réservation.
    Ouvert le samedi du 1er juillet au 31 aout de 9h à 12h et de 15h à 18h.

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Accueil groupe : Groupe de 15 personnes maximum, sur réservation.
    Ouvert le samedi du 1er juillet au 31 aout de 9h à 12h et de 15h à 18h.

  • Le caveau est accessible aux personnes en situation de handicap

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

    Visite du domaine suivie d'une dégustation avec amuse bouche.

  • Parking voiture

    15 places

  • Parking bus

    1 place

Horaires d'ouverture Haute saison
De avril à août
Basse saison
De septembre à mars
Lundi 9h - 12h / 14h - 18h 9h - 12h / 13h30 - 17h30
Mardi 9h - 12h / 14h - 18h 9h - 12h / 13h30 - 17h30
Mercredi 9h - 12h / 14h - 18h 9h - 12h / 13h30 - 17h30
Jeudi 9h - 12h / 14h - 18h 9h - 12h / 13h30 - 17h30
Vendredi 9h - 12h / 14h - 18h 9h - 12h / 13h30 - 17h30

Infos pratiques

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    en.png Anglais

  • Modalité d'expédition en France :

    Possible. Franco à partir de 48 bouteilles. Pour plus de renseignements, contacter le domaine.

  • Modalité d'expédition à l'étranger

    Possible sur demande. Pour plus de renseignements, contacter le domaine.

  • Toilettes réservées aux visiteurs

  • Espace enfants (jeux de société, livres etc...)

    Livres.

  • Parking voiture

    15 places

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

    Visite du domaine suivie d'une dégustation avec amuse bouche.

  • Parking bus

    1 place