Château Paradis (Le Luc)

AOP Côtes de Provence, IGP des Maures - Le Luc

« Un ancien brasseur de Schiltigheim à la tête d’un domaine vinicole varois : voilà qui ne manque pas d’étonner. Mais la surprise est encore plus grande quand vient le moment de goûter les vins de Jean-Charles Foellner et de Pascal, son fils. Blanc, rosé ou rouge, les crus du Château Paradis partagent tous la même élégance, une égale gourmandise, une belle amplitude. Du bel ouvrage, assurément. Les jurys des grands concours œnologiques ne s’y sont pas trompés, eux qui, depuis plusieurs années déjà, distinguent régulièrement les crus du plus alsacien des vignerons provençaux. »

Jean-Charles Foellner a commencé sa seconde vie en 2001. Il aura pas mal réussi la première : elle l’aura vu devenir administrateur de Fischer, l’un des grands brasseurs alsaciens, inventeur, entre autres, du « pack de six » et de la fameuse Desperados. Sans doute le croiserait-on encore du côté du siège de Schiltigheim, si le groupe dirigé par son cousin n’avait été cédé en 1996 à Heineken. Il va encore donner quatre ans à l’ancienne entreprise de sa famille avant de tirer sa révérence, résolu à profiter de son autre passion : la Provence.

L’Alsacien s’y est installé en 1968, le 1er mai exactement, acquérant un pied à terre au Luc, au cœur du Var. Il y a installé sa famille qu’il rejoint chaque week-end ou presque, reliant l’Est au Sud par le train de nuit. Il y a noué de belles amitiés. Parmi ses camarades, un notaire et un banquier qui, de concert, l’engage à s’ancrer définitivement dans leur région en y achetant ce qui s’y fait de mieux : un domaine vinicole. Ils lui parlent ainsi du Château Paradis. Jean-Charles se laisse tenter par ce vignoble de quarante hectares, même si, il le sait, il lui faudra quelques années de labeur avant d’arriver à la qualité à laquelle il aspire. Et c’est ainsi, donc, qu’en 2001, l’ancien brasseur devient vigneron.

Ses débuts dans le métier sont ingrats : il arrache ! Il attendra ainsi 2007 avant de produire son premier millésime. Au fil des années, les trois quarts du vignoble sont renouvelés. Parmi les survivants de l’ancienne époque, de vieux tibourens de 60 ans. Ces ceps ne donnent pas grand-chose : 20 hectos à l’hectare. Mais leur nouveau propriétaire en est sûr : ils ont du potentiel. Le temps va lui donner raison : en 2014, la cuvée Coup de cœur rosé, un assemblage dans lequel le tibouren pèse près d’un tiers, a récolté pas moins de trois médailles d’or : à Paris, Lyon et au Concours des Vins de Provence. Un exploit qui n’est pas fréquent, loin de là ! Il est d’autant plus beau qu’il ne doit rien au hasard. Depuis plusieurs années déjà, les Foellner père et fils (Pascal, l’ainé de ses enfants, seconde activement Jean-Charles), accumulent les distinctions. Douze pour la seule moisson de 2014 ! Un palmarès qui traduit la belle qualité de la production maison.

Le secret de cette réussite ? Il est multiple. Il y a le terroir : de l’argilo-calcaire où la vigne trouve très facilement de l’eau. D’ailleurs, Château Paradis est le plus proche voisin du Château de Pioule qui, il y a un siècle de cela, abreuvait le Gotha de ses eaux minérales. Il y a l’encépagement : le vieux tibouren cohabite avec la syrah, le mourvèdre, le cabernet-sauvignon, le rolle ou encore le grenache. Il y a le mode de culture qui privilégie le naturel avec moults labours et la lutte raisonnée. Il y la cave, parfaitement équipée pour extraire ces jus riches en flaveurs qui font les bons vins, qu’ils soient rosés, blancs ou rouges. Il y a enfin la passion : en matière de vin, l’ancien brasseur est un fin connaisseur. Et ça ne date pas d’hier comme en témoigne sa cave personnelle, riche des crus les plus fameux du Bordelais !

Le plus du domaine

Outre les vins de la propriété, le caveau de la famille Foellner propose quelques à cotés : des cadeaux autour du vin, des objets anciens pour les chineurs et une collection remarquable de Bordeaux parmi lesquels des Margaux, Mouton Rothschild et Petrus dont les plus vieux millésimes flirtent avec les trente ans.

Original & insolite

Le destin est parfois facétieux. En 2001, Jean-Charles Foellner, l’un des pères de la bière Desperados, a acheté le Château Paradis à un ancien garçon coiffeur cannois qui l’avait acquis après-guerre en mettant de côté tous ses pourboires. Le nom de cet économe : Monsieur... Corrona !

Les incontournables


 

AOP Côtes de Provence Blanc cuvée Laure : un 100% rolle qui tire la quintessence de ce fameux cépage provençal. Le nez évoque la poire, le pêche de vigne, l’abricot. La bouche est ronde, ample et charnue. De la fraîcheur et du gras. Idéal pour un poisson ou un crustacé.



 

AOP Côtes de Provence rouge cuvée Pascal : mariage à parts égales ou presque de la syrah et du grenache, ce rouge dévoile des senteurs gourmandes de fruits rouges et noirs et quelques notes de réglisse et d’épices. La bouche est ample et charnue, sur le fruit avec une finale épicée. Pour une pièce de bœuf, un foie de veau, un carré d’agneau.


Coup de coeur

 

Cuvée : Coup de cœur.

Appellation : Côtes de Provence.

Couleur : rosé.

Œil : d’un rose pâle avec des reflets saumonés légèrement argentés.

Nez : du bonbon acidulé, de pamplemousse, des notes de fleurs et de fruits rouges.

Bouche : des arômes fruités et floraux, du gras, de l’équilibre et une belle persistance avec une finale épicée.

Accord : poissons et viandes blanches.

Médailles & distinctions

2014

La cuvée "Coup de Coeur" rosé
Médaille d’Or au Concours Général Agricole de Paris
Médaille d'or au Concours International de Lyon
Médaille d'or au Concours des Vins de Provence
Médaille d’Argent au Concours des Vignerons Indépendants
 
La Cuvée "Charles-Ryan" rosé
Médaille d’Argent au Concours Général Agricole

La Cuvée "Tradition" rosé
Médaille d’Or au Concours des Féminalise Beaune

La Cuvée "Pascal" rouge
Médaille d’Or au Concours International de Lyon
Médaille d’Argent au Concours Général Agricole de Paris

La Cuvée "Laure" blanc
Médaille d’Argent au Concours Féminalise de Beaune
Médaille d’Argent au Concours International de Lyon

Le saviez-vous ?

A quelques mètres du Château Paradis, un autre Château : celui de la Pioule. C’est aujourd’hui une crèche municipale. Mais ce fut, par le passé, un établissement thermal de renom qui, à la Belle Epoque, à l’égal des palaces de la Côte d’Azur, était fréquenté par des aristocrates russes, autrichiens, allemands. Il les abreuvait grâce à un lac souterrain, situé à près de 300 mètres de profondeur, protégé par une épaisse couche d’argile. Ses eaux seraient d’une composition proche de celles d’une célèbre station thermale : Contrexville. Déjà appréciées des Romains (on a retrouvé les vestiges d’un therme tout près de là), elles valurent au Luc le surnom de Pioule les Eaux. Hélas, l’activité thermale déclina tout au long du XXe siècle. Le Château cessa ainsi d’accueillir du public pour ne plus produire que de l’eau en bouteille. Une activité qui cessa à son tour en 2004.

Services & loisirs

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

  • Dégustation

  • Parcours dans les vignes

  • Autres

    Vente de coffrets cadeaux au caveau.

  • Manifestation & Evènement

    Expositions de sculptures et peintures dans le cadre des événements Art et Vin

  • Espace enfants (jeux de société, livres etc...)

    Baby Foot - Balançoire - Toboggan

  • Accueil groupe : Sur rendez-vous, la dégustation est gratuite.

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Accueil groupe : Sur rendez-vous, la dégustation est gratuite.

  • Le caveau est accessible aux personnes en situation de handicap

  • Les visites sont accessibles aux personnes handicapées

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

  • Parking voiture

    100 places

  • Parking bus

    1 places

Horaires d'ouverture Haute saison
De janvier à janvier
Basse saison
De janvier à janvier
Lundi 10h - 19h
Mardi 10h - 19h
Mercredi 10h - 19h
Jeudi 10h - 19h
Vendredi 10h - 19h
Samedi 10h - 19h
Dimanche 10h - 19h

Infos pratiques

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    en.png Anglais
    de.png Allemand

  • Toilettes réservées aux visiteurs

  • Espace enfants (jeux de société, livres etc...)

    Baby Foot - Balançoire - Toboggan

  • Parking voiture

    100 places

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

  • Parking bus

    1 places