Château Real Martin

AOP Coteaux Varois en Provence, AOP Côtes de Provence - Le Val

« Une belle propriété au milieu des oliviers et des vignes, le rêve de tout amateur de vin. L’ancien domaine des Comtes de Provence a connu une seconde jeunesse quand Jean-Marie Paul en a pris les commandes. En dix ans, grâce à des investissements judicieux en cave et un travail rigoureux sur les vignes pour profiter pleinement des qualités naturelles du terroir, les vins maison se sont forgés une belle réputation.  »

Sans Guylaine, son épouse, Jean-Marie Paul aurait-il posé ses valises dans le Haut-Var ? Pas sûr… Au début des années 2000, quand il s’est mis en tête d’acquérir un domaine vinicole, le fondateur de Score  l’un des grands groupes français de restauration s’est d’abord tourné vers le Bordelais. Il est même tout près de conclure avec un propriétaire de Saint Estèphe. Seulement voilà : sa moitié, enfant de la Méditerranée, ne l’entend pas de cette oreille. La Côte Atlantique, très peu pour elle ! Elle lui préfère les charmes de la Provence. Qu’à cela ne tienne : fuyant la côte, trop touristique à son goût, notre chef d’entreprise sillonne le haut-pays varois en quête d’un domaine qui puisse à la fois satisfaire sa dame et combler ses aspirations vigneronnes. En 2001, il trouve enfin cette perle rare : le Château Real Martin.

L’endroit a belle allure avec sa bastide provençale qui date, pour partie, du XVIe siècle. L’ancienne basse-cour et son pigeonnier au toit pentu ne manquent pas, eux aussi, de pittoresque. Un charme qui n’échappe pas au nouveau propriétaire qui entreprend de restaurer ces bâtiments pour y loger le caveau de vente et de dégustation. Pour autant, ne nous y trompons pas : ce n’est pas la pierre, aussi séduisante soit-elle, qui a conduit Jean-Marie Paul jusqu’ici. Non, c’est bel et bien la terre, un écrin de verdure de 230 hectares dont une quarantaine portent la vigne. Il sent de suite qu’il tient un terroir propice à de grands vins.

Travaillé en culture raisonnée (désherbage à la pioche et engrais organiques), le vignoble jouit en effet de conditions idéales. Il profite d’une belle exposition. Il est planté à flancs de coteaux ou sur de grandes restanques, enraciné dans un sol argilo-calcaire très rocailleux et donc drainant. Tant mieux ! La vigne n’aime rien moins en effet  que de barboter dans des eaux stagnantes. Enfin, il y a l’altitude.  350 mètres de haut. Assez pour que les nuits soient fraîches, même au cœur de l’été. Elles soulagent ainsi les plantes après le soleil de toute une journée tandis que la rosée matinale leur apporte le peu d’humidité dont elles ont besoin pour mûrir.

A la fin de l’été, quand sonne l’heure de la vendange, le résultat est parfait. Les cuves se remplissent alors de baies mûres et concentrées, de celles qui donnent des vins à la fois suaves et puissants. Des rosés, bien sûr, Côtes de Provence oblige. Mais pas seulement ! La couleur fétiche de la région ne représente ici que 60% quand elle tutoie le plus souvent les 90% dans le reste de l’appellation. « Tout le monde connaît la Provence par ses rosés. Mais il faut savoir que l’on y fit aussi de grands vins rouges et blancs », assure le maître des lieux. A condition, évidemment, de s’en donner les moyens. « Sitôt mon arrivée aux commandes, j’ai mis en place une chaine de vinification sophistiquée. Dès cuves thermorégulées au chai semi-enterré où vieillissent lentement nos meilleurs rouges, tout a été pensé pour optimiser le formidable potentiel de nos vendanges. » Ce n’est sans doute pas un hasard si les têtes de cuvées de la maison se nomment “Optimum” !

Le plus du domaine

Avec plus de 7.000 oliviers, Château Réal Martin produit sa propre huile d’olive. Autre atout du domaine : l’Auberge de Réal Martin, un grand bâtiment en bois, entouré de vignes et d’oliviers, imaginés pour des réception de 40 à 120 personnes.

Original & insolite

Baptisé du nom de la rivière qui le traverse, le Château Réal Martin est marqué par l’histoire. Il fut en effet la propriété de l’abbaye de Montmajour, fameuse communauté monastique arlésienne. Il passa ensuite entre les mains des Comtes de Provence.

Les incontournables



Côtes de Provence Grande Cuvée rosé : un assemblage de grenache et de cinsault avec une pointe de syrah qui donne un vin limpide, au nez complexe, à la fois fleuri et fruité, à la bouche vive et acidulée. Pour une cuisine exotique épicée, un poisson, des crustacés.




Côtes de Provence blanc cuvée Blanc de Blancs : ce vin aux arômes de fruits à chair blanche, de fleurs et un rien d’agrume (de la bergamote) avoue du gras en bouche, de la vivacité de la longueur et des arômes de fruits exotiques. A boire sur un poisson ou, après quelques années de cave, sur un chapon ou un fromage de chèvre.


Coup de coeur


Appellation : Côtes de Provence.

Cuvée : Optimum.

Couleur : rouge.

Œil : robe soutenue aux reflets noirs.

Nez : des notes de sous-bois, de cuir et de fruits très mûrs.

Bouche : une attaque très douces, la présence des épices, une note vanillée et des tanins fins.

Accords mets-vin : agneau,viande rouge, gibier.

Le saviez-vous ?

Même si on le cultive aujourd’hui sur l’ensemble du littoral azuréen, le cinsault est un cépage natif de Provence. Très juteux, pauvre en couleur comme en alcool, d’une acidité faible, il peut paraître médiocre si on ne prend pas soin de limiter son rendement. Mais dès lors qu’il trouve un terrain pauvre et sec, propre à contrarier sa nature généreuse, il donne de belles choses, enrichissant un assemblage par sa souplesse, son nez gourmand de fruit rouge, ses arômes de fruits secs et de fleur. Des caractéristiques qui font merveille, notamment, dans les rosés de Provence.

Services & loisirs

  • Dégustation

    Dégustation gratuite pour les vins du domaine.
    Les visiteurs seront accueillis par le vendeur.

  • Produits du terroir

    Huile d'olive

  • Location de salle :

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Parking voiture

    50 places

Horaires d'ouverture Haute saison
De juin à août
Basse saison
De septembre à avril
Lundi 10h - 12h / 13h30 - 18h 8h30 - 12h / 13h30 - 17h30
Mardi 10h - 12h / 13h30 - 18h 8h30 - 12h / 13h30 - 17h30
Mercredi 10h - 12h / 13h30 - 18h 8h30 - 12h / 13h30 - 17h30
Jeudi 10h - 12h / 13h30 - 18h 8h30 - 12h / 13h30 - 17h30
Vendredi 10h - 12h / 13h30 - 18h 8h30 - 12h

Infos pratiques

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    en.png Anglais

  • Modalité d'expédition en France :

    Tarifs sur demande en fonction du volume et de la destination.

  • Modalité d'expédition à l'étranger

    Importateur pour les Etats-Unis

     

  • Toilettes réservées aux visiteurs

  • Parking voiture

    50 places