Château Verez

AOP Côtes de Provence, IGP des Maures - Vidauban

« Un domaine aux portes du monde où il fait bon vivre et boire. A la périphérie de Vidauban, à l’abri de vastes forêts de chênes lièges et de pins parasols, la famille Rosinoer veille sur un petit paradis, un Eden planté de vignes dont elle tire aujourd’hui des vins plein d’élégance et de caractère. »

Nous sommes dans les années 90. Serge Rosinoer  mène une longue et brillante carrière dans l’industrie cosmétique. Elle l’a mené jusqu’à la vice-présidence de Clarins, l’un des joyaux français de la Beauté. Une réussite exemplaire ! Il va la mettre à profit pour satisfaire un vieux rêve : celui de la terre et du vin. Un goût pour la vigne que lui ont transmis, il y a longtemps déjà, ses grands-parents, vignerons dans le Sud-Ouest. Il se met donc en quête d’un domaine, en repère plusieurs, hésite… Nadine, son épouse, tranche : elle jette son dévolue sur Château Vérez pour lequel elle a ressenti un vrai coup de foudre !

Il suffit de se rendre sur place, traçant sa route au milieu des pins et des chênes lièges, pour comprendre cet élan du cœur. Verez, c’est une oasis charmante perdue dans un océan de verdure… La centaine d’hectares du domaine se noie dans la nature sauvage du Massif des Maures. L’endroit est isolé et serein, son silence à peine troublé par le chant des cigales, le ruissellement d’une fontaine et le hennissement de quelques chevaux. Au cœur de cet écrin, quelques maisons pittoresques. L’une d’elle est le fief de la maîtresse des lieux : Laurence, la fille de Serge et Nadine.

Elle s’est installée là il y a bientôt vingt ans, abandonnant son métier de pharmacienne et la Région parisienne afin de suppléer son père, trop accaparé par ses responsabilités patronales pour accorder autant de temps qu’il le voudrait, qu’il le faudrait à son vignoble. Ses débuts, elle le concède, furent « hésitants », parfois même « éprouvants ». Mais le travail finit toujours par payer et, après une bonne décennie passée à remettre de l’ordre dans ses vignes, à en planter de nouvelles (Château Verez exploite aujourd’hui 32 hectares, classés pour l’essentiel en Côtes de Provence), à moderniser la cave, elle touche enfin au but qu’elle s’était fixé : conjuguer qualité et régularité pour produire à chaque millésime des vins comme elle aime les boire.

Avec l’aide de Fouad Essoualeh, son jeune chef de culture, et de Valentine, sa fille, qui les a rejoints récemment, Laurence Rosinoer produit aujourd’hui une belle gamme de vins. Elles comptent trois cuvées de rouge, dont une vieillie en fûts de chênes. S’y ajoute un blanc fait, entre autres, d’ugni-blancs issus des plus belles vignes du domaine. Particulièrement aromatique, entre fruits et fleurs, il est régulièrement primé dans les grands concours nationaux. Mais la majeure partie de la production — 88% tout de même ! — va aux rosés. Des vins travaillés sur l’élégance. A l’image de L’Or de l’Aube, une micro-cuvée pleine de caractère, faite de syrah et de mourvèdre, marquée par les fruits rouges et vineuse et grasse en bouche. Une fantaisie gourmande qui témoigne d’un vrai savoir-faire !

Le plus du domaine

Château Verez abrite une superbe maison d’hôtes dotée d’un sauna, d’un jacuzzi, d’une salle de sport  et d’une grande piscine (chauffée de mai à octobre). Chaque chambre est décorée avec goût et pittoresque. S’y ajoute un gîte offrant salon, salle à manger, cuisine américaine et trois chambres.

Original & insolite

Aux pieds des vignes, un haras accueille six pensionnaires, des chevaux entrainés pour le saut d’obstacles. Onyx, Liam, Quebec, Riane et Siam portent tous le même nom de famille : “de Verez” bien sûr ! Seule exception : Violette du Hameau, la poulinière, leur mère à tous, qui a aujourd’hui franchi le quart de siècle.

Les incontournables



Côtes de Provence rouge Barriques : un assemblage de syrah (à 80%) et de cabernet, élevé 10 mois durant en fût de chêne. Un passage dans le bois qui se sent au nez torréfié, sur le café grillé, comme à la bouche vanillée et boisée. A boire sur une viande rouge après carafage.




Côtes de Provence blanc : un nez complexe associant les fruits exotiques (mangue et ananas) à quelques notes d’agrumes et de fleurs. En bouche, le fruité est intact, l’acidité remarquable. Pour un poisson méditerranéen simplement grillé.


Coup de coeur


Appellation : Côtes de Provence.

Cuvée : Château Verez.

Couleur : rosé.

Œil : Robe litchi pâle aux nuances pétale de rose.

Nez : fruits à chair blanche (litchi, pêche), un fond envoûtant de fruits exotiques (mangue, ananas), une note poudré de coco.

Bouche : généreuse et onctueuse, belle amplitude, beaucoup de longueur, tonique et subtilement épicée.

Accord : poisson grillé, plat exotique, viande blanche.

Médailles & distinctions

2014

Concours Général Agricole de Paris
Médaille d’argent - Rosé CV 2013

Concours des Vins de Provence
Médaille de Bronze - Rosé CV 2013

2013

Concours de Macon
Médaille de Bronze - Rose CV 2013
Médaille d’Or - Rouge CV 2011

Concours Général Agricole de Paris
Médaille d’Or - Rosé CV 2012
Médaille d’Or - Rouge FDC 2011

Concours St Tropez
Médaille d’Or - Rosé CV 2012
Médaille de bronze - Rosé OA 2012

Le saviez-vous ?

Lors du vieillissement en barrique, une partie du vin s’évapore (c’est la célèbre “part des anges), laissant ainsi se créer un filet d’air au sommet du fût. Attention danger ! Car les acétobacters, des bactéries contenues naturellement par le vin, s’éveillent dès lors qu’elles trouvent de l’oxygène. Or, en transformant l’éthanol du vin en acide acétique, ces micro-organismes ont vite fait de vous transformer un bon cru en vinaigre. C’est ce que l’on appelle la “piqûre acétique”. Pour éviter d’en arriver là, une seule solution : l’ouillage.
Une pratique très simple : on compense régulièrement la perte en remplissant la barrique par le trou de bonde. On utilise alors, évidemment, un vin pareil à celui qu’elle contient, à un détail près : il est lui conservé dans une cuve inox, à l’abri de toute variation.

Services & loisirs

  • Visite du domaine/de la cave

    Visite gratuite pour les individuels.
    Durée: entre 1/2h et 3/4 d'heure : Visite de la cave et dégustation
    Sur rendez vous pour les groupes.
     

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

    Sur rendez-vous les dimanches et jours fériés.

  • Dégustation

    Dégustation gratuite

Hôtellerie/Restauration

  • Chambres d'hôtes

    3 chambres d'hôtes pour 2 personnes.
    1 suite pour 4 personnes.

    Sauna, jaccuzi, salle de sport, piscine chauffée du 1er mai au 30 septembre.

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Le caveau est accessible aux personnes en situation de handicap

  • Les visites sont accessibles aux personnes handicapées

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

    Sur rendez-vous les dimanches et jours fériés.

  • Le domaine propose des toilettes accessibles aux personnes en situation de handicap

Horaires d'ouverture Haute saison
De 1 mai à 30 septembre
Basse saison
De 1 octobre à 30 avril
Lundi 9h - 18h30 9h - 12h / 13h - 17h
Mardi 9h - 18h30 9h - 12h / 13h - 17h
Mercredi 9h - 18h30 9h - 12h / 13h - 17h
Jeudi 9h - 18h30 9h - 12h / 13h - 17h
Vendredi 9h - 18h30 9h - 12h / 13h - 17h
Samedi 10h - 18h30

Infos pratiques

  • Agriculture Raisonnée

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    en.png Anglais

  • Modalité d'expédition en France :

    A partir d'un carton

    Frais à la charge du client

  • Modalité d'expédition à l'étranger

    Sur demande

  • Le domaine propose des toilettes accessibles aux personnes en situation de handicap

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

    Sur rendez-vous les dimanches et jours fériés.