Domaine de Beaujeu

IGP des Bouches-du-Rhône - Arles

« Au cœur du parc naturel régional de Camargue, en bordure du grand Rhône, le domaine de Beaujeu tranche sur le paysage. Les carrés vert sombre de ses luzernes, les miroirs d’eau de ses rizières, l’alignement rigoureux de ses vignes, bordées par de majestueuses haies de peupliers, témoignent d’un amour et d’un respect de la terre hors du commun. Les vastes étendues d’enganes, ces prairies de salicornes survivances de la Camargue sauvage, marquent quant à elles, le respect des paysages traditionnels et un réel souci de préserver la biodiversité. »

De fait, le domaine, cultivé depuis cinq générations par la famille Cartier, a toujours été un modèle. Mais depuis 1974 il possède une qualité supplémentaire, il est certifié en agriculture biologique. Un passage décisif voulu par Nicolas Cartier, père de Pierre Cartier, actuel responsable de l’exploitation.

A Beaujeu, la facilité des traitements chimiques n’a pas cours. On traite les ceps à la bouillie bordelaise, on désherbe rangs et inter-rangs mécaniquement et l’on amende les sols avec de la fumure de mouton. Chaque année, à l’entrée de l’hiver, on ouvre grand les vannes des canaux d’irrigation pour laisser entrer les eaux du Rhône, celles-ci vont baigner chaque parcelle durant une quarantaine de jours, les débarrassant ainsi de l’excès de sel propre au sol camarguais.

Le vignoble de Beaujeu a été entièrement restructuré dans les années 90. Il associe désormais une grande variété de cépages qui confèrent aux rouges, rosés et blancs du domaine une personnalité propre.  La souplesse et la rondeur du Merlot, la puissance, la structure, la complexité du Cabernet y soutiennent l’élégance du Chardonnay, complètent la subtilité du Marselan et le tempérament rond et chaleureux du Caladoc. Au final, une palette de vins généreux dans lesquels les amateurs prennent plaisir à débusquer des arômes de fruits rouges, d’épices ou de fruits secs.

Le plus du domaine

Le caveau du domaine de Beaujeu offre une belle sélection de produits du terroir. Certains, outre les vins, sont faits maison. D’autres viennent de producteurs locaux choisis pour la qualité et le naturel de leurs produits comme la bière au riz ou le jus de pomme. Enfin, Pierre Cartier propose le nectar d’abricot et l’huile d’olive du mas de Gourgonnier, l’autre propriété familiale, situé dans les Alpilles.

Original & insolite

Il fut un temps où tous les mas camarguais s’adonnaient à la polyculture. Si nombre d’entre eux sont aujourd’hui spécialisés, le domaine de Beaujeu, lui, est resté fidèle à la tradition. Outre la vigne on continue d’y produire (toujours en culture bio) du riz et un fourrage reconnu de qualité exceptionnelle par les éleveurs.

Les incontournables


 

IGP Bouches du Rhône rosé cuvée tradition : un assemblage de Cabernet et de Merlot tout en fruits et gourmandise. Il vient au nez des senteurs de fruits rouges et en bouche de la rondeur et de la vivacité. A retenir pour une cuisine d’été ou un tajine de poulet au citron.



 

IGP Bouches du Rhône rosée cuvée Pauline: Un 100% Caladoc caractérisé par sa finesse. Le nez est dominé par les agrumes ; la bouche dévoile du gras et une belle matière. Un rosé atypique et gourmand à boire à l’apéritif ou sur un plateau de fruits de mer.


Coup de coeur

 

Cuvée : Vincent.

Appellation : IGP Bouche du Rhône.

Couleur : rouge.

Œil : d’un rouge profond.

Nez : du cassis et des notes de réglisse.

Bouche : des notes réglissées, de la matière, de la rondeur.

Accord : plats épicés, cuisine orientale, desserts au chocolat.

Le saviez-vous ?

A l’automne, le domaine de Beaujeu submerge pendant quarante jours ses vignes avec l’eau du Rhône. Cette pratique s’est généralisée en Camargue à la fin du XIXe siècle. A cette époque la France viticole subissait de plein fouet l’attaque mortelle du Phylloxéra, un puceron qui allait poursuivre ses ravages des années durant. Les vignerons camarguais échappèrent au désastre en inondant leurs terres. La Camargue est ainsi devenue pour quelques décennies l’une des régions reines de la viticulture hexagonale. Une position perdue au lendemain de la première guerre mondiale quand la Camargue a relancé la riziculture et quand l’utilisation de porte-greffes américains, naturellement résistants aux attaques de l’insecte, a permis la renaissance du vignoble français.

Services & loisirs

  • Visite du domaine/de la cave

    Sur rendez-vous.

  • Dégustation

    Sur rendez-vous.

  • Produits du terroir

    Vente de riz de Carmargue et de jus de raisin.

  • Initiation à l'oenologie

    Sur rendez-vous.

  • Accueil groupe : Groupe de 15 personnes maximum. Sur rendez-vous.

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Accueil groupe : Groupe de 15 personnes maximum. Sur rendez-vous.

Horaires d'ouverture Haute saison
De avril à septembre
Basse saison
De octobre à mars
Mardi 9h - 12h / 14h - 18h 14h - 17h30
Mercredi 9h - 12h / 14h - 18h 14h - 17h30
Jeudi 14h - 19h 14h - 17h30
Vendredi 9h - 12h / 14h - 18h 9h - 12h / 14h - 17h30
Samedi 9h - 12h / 14h - 18h 9h - 12h / 14h - 17h30

Infos pratiques

  • Agriculture Biologique

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    en.png Anglais
    ru.png Russie