Domaine de Blanquefort

AOP Côtes de Provence, IGP du Var - Besse Sur Issole

« Un Bordelais en Provence, fier de ses rosés.
Sa famille possède l’un des plus grands domaines du Bordelais. Pour autant, Benoît Tari n’a pas hésité à s’installer en Provence, terre de rosé par excellence. Un choix assumé, guidé par l’envie de découvrir autre chose, de partager avec sa clientèle une nouvelle expérience. »

« Les voyages forment la jeunesse », a dit Montaigne. Près de cinq siècles plus tard, à l’heure de la mondialisation, la sentence du philosophe bordelais est plus que jamais pertinente. Ce n’est pas Benoît Tari, cet autre Aquitain, qui va dire le contraire, lui qui, au milieu de la vingtaine, est parti enrichir sa passion du vin et sa connaissance du monde aux quatre coins de la planète, de l’Australie à l’Argentine.
Il aurait pu faire son nid de l’autre côté du monde. Qui sait ? Il y a peut-être songé quand, avec Cristina, son épouse, une œnologue d’origine américaine, il a cherché un domaine où s’installer. Mais non, finalement, il n’a pas eu à voguer vers les antipodes pour trouver sa terre promise. Sa course s’est en effet arrêtée dans le cœur du Var, à Besse-sur-Issole, dans un hameau qui ne demandait qu’à revivre : le domaine de Blanquefort.

Qu’est-ce qui l’a décidé un jour à poser ses valises en Provence. Le charme des vieilles pierres ? L’histoire d’un lieu qui, voilà mille ans, abritait une communauté religieuse sous la protection d’un château templier ? Ou bien est-ce encore le soleil du Midi et la douceur de la Méditerranée ? A moins que le terroir, si plein de promesses avec ses sols tour à tour argileux,  argilo-calcaires et schisteux, n’ait emporté la décision. Alors ? Très certainement qu’il y a eu de tout cela à la fois. Reste que la motivation principale de Benoît était tout autre. Dans le rosé, ce vin que l’on fait ici mieux qu’ailleurs ! « Je n’avais jamais vinifié dans cette couleur avant de me poser à Blanquefort. Mais je voulais m’essayer à quelque chose de nouveau. »

Cette conversion soudaine a puisé sa source sur les terres de Margaux, l’un des grands vignobles du Bordelais. C’est là que Benoît a grandi, en fils de vigneron, son père possédant l’un des joyaux de l’appellation : Château Giscours. On ne peut rêver meilleure école pour apprendre le travail de la vigne et du vin. Dans le même temps, on ne peut en imaginer de pire quand on se décide à voler de ses propres ailes. « Je ne me voyais pas faire du rouge après avoir connu de si près l’un des plus beaux exemples du genre. Il me fallait de nouvelles sensations. C’est comme ça que j’ai eu l’idée de me lancer dans le rosé. »

A l’époque, beaucoup se sont étonnés — pour ne pas dire moqué — de ce choix. Mais cette époque est révolue. « Le rosé est reconnu comme un vin à part entière, plébiscité sur toute la planète, et la Provence est assurément sa terre d’élection. Elle a su développer, en effet, une expertise que les autres n’ont pas. De la température de vinification au choix des bouchons en plastique, moins perméable à l’air que le liège, chaque détail a été optimisé pour garantir l’intensité des arômes et la bonne tenue des vins. C’est ainsi qu’aujourd’hui, je peux offrir à ma clientèle un vin tout à fait conforme à mes ambitions : non alcooleux, clair, fruité, très aromatique. » Ce n’est pas du Giscours, mais ça n’en reste pas moins du plaisir !

Le plus du domaine

La rencontre avec le vigneron ? Car échanger avec le maître des lieux est plus qu’un plaisir : un privilège. Benoît Tari est non seulement un professionnel confirmé à la passion intacte, mais il est en outre, de part ses origines familiales, un témoin privilégié du quotidien bordelais. L’écouter parler de Giscours et des autres grands crus de sa région natale est ainsi un pur moment de plaisir et de découverte. D’autant que notre homme a pour le moins son franc parler !

Original & insolite

Le hasard est parfois facétieux ! Benoît Tari a quitté son Bordelais natal pour s’installer sur les terres de Blanquefort. Or, ce nom ne lui était pas tout à fait inconnu puisqu’il est également celui d’une commune de l’agglomération bordelaise. Chargée d’histoire, elle a longtemps abrité l’une des forteresses les plus redoutables de la Guyenne. Encore une histoire de château…

Les incontournables

Coup de coeur

 

Appellation : Côtes de Provence.

Couleur : rosé.

Œil : rose pêche.

Nez : très aromatique, sur l’agrume, le pamplemousse.

Bouche : du gras et une bonne acidité.

Accord : cuisine méditerranéenne, fromages affinés, viandes rouges, poissons et crustacés.

Le saviez-vous ?

La famille Tari se plaît en Provence. En effet, Benoît n’est pas le seul à avoir épanoui sa passion du vin sous le soleil méridional puisque Guillaume, l’un de ses frères, a fait de son Domaine de La Bégude l’un des fleurons de l’appellation Bandol.

Services & loisirs

  • Produits du terroir

    Vente d'huile d'olive du domaine

  • Accueil groupe :

Accueil & horaires

  • Uniquement sur rendez vous

  • Accueil groupe :

  • Le caveau est accessible aux personnes en situation de handicap

  • Les visites sont accessibles aux personnes handicapées

  • Parking voiture

    10 places

Infos pratiques

  • Langues parlées :

    es Espagnol
    en.png Anglais

  • Modalité d'expédition en France :

    Expédition possible à partir de 36 bouteilles. Pour plus de renseignements; contacter le domaine

  • Modalité d'expédition à l'étranger

    Expédition possible en Europe et sur devis. Pour plus de renseignements; contacter le domaine

  • Parking voiture

    10 places