Domaine de la Font des Pères

AOP Bandol, AOP Côtes de Provence, IGP du Mont Caume - Le Beausset

« Tendre vers le haut de gamme, Philippe Chauvin sait faire. Amoureux de la Provence depuis toujours et de vins depuis qu’il en a l’âge, il a fait carrière dans le luxe et la gastronomie avant de revenir à ses premières amours. Avec son épouse Caroline, il vous accueille à l’entrée du charmant village du Beausset, dans ce domaine en passe de devenir bien plus qu’un domaine... »

Prenons tout d’abord un peu de hauteur, sur ce domaine qui culmine déjà à quelques centaines de mètres. Depuis la partie haute du domaine, le panorama est tout simplement à couper le souffle, avec cette vue unique sur la Sainte Baume et la mer pour horizon. En embrassant ainsi le domaine et ses vignes d’un seul coup d’œil, on comprend vite le projet global que nourrit le maître des lieux : un caveau bâti avec les pierres qui se trouvaient là, un bar à vins prolongé par une vaste terrasse, pour une dégustation dans l’environnement que nous venons d’évoquer (comment y résister ?), des suites résidentielles et des chambres d’hôtes avec petit déjeuner, une ferme-auberge dont l’objectif sera d’être auto-suffisante avec un potager, un verger et même un poulailler. Car, pour Philippe Chauvin, le vin est avant tout une occasion de partages.

Focalisons-nous maintenant sur les vignes. A force d’arrachage, de replantage et de restructuration depuis 2010, ce sont une quinzaine d’hectares (pour l’instant) qui sont travaillés, dont une majorité à flanc de coteaux avec des parcelles en restanques. C’est sur un sol argilo-calcaire, un environnement caillouteux, que s’épanouissent les différences cépages, et notamment le Mourvèdre qui tient ici une place de choix. Et partout, des vignes conduites dans le respect de l’agriculture raisonnée, selon le cahier des charges bio, même s’il n’en a pas le label (à cause de ces mêmes restanques aux talus difficiles à désherber).

Zoomons enfin sur la cave impeccablement tenue, sous l’œil avisé de l’œnologue Jérôme Dufour. Dans un imposant bâtiment flambant neuf, en prolongement de la cave d’origine, les techniques de vinification empruntent aussi beaucoup à l’éthique bio. Tradition et modernité y cohabitent efficacement avec, par exemple, son cuvier bois pour le vieillissement des rouges et ses cuves à chapeau flottant « pour faire dans la dentelle », souligne Philippe Chauvin. Son AOP La Font des Pères, décliné dans les trois couleurs, figure déjà dans de prestigieux guides, sur de belles tables et chez des cavistes de qualité « et chez le meilleur sommelier du monde », complète-t-il fièrement tout en contemplant son domaine, un domaine d’une rare qualité et qui ne demande qu’à se développer…

Le plus du domaine

C’est indéniablement tout ce que les époux Chauvin bâtissent pour et autour de ses vins pour vivre une véritable expérience. Pour les locaux en quête d’un bon accord met et vin, pour un séminaire d’entreprise d’une quinzaine de personnes ou, tout simplement, pour un moment de dégustation hors du temps. Oenotourisme, vous avez dit oenotourisme ?

Original & insolite

Le juste dosage entre quantité et qualité ainsi que la créativité sont les deux principaux ingrédients à retrouver dans chaque bouteille de La Font des Pères. Son AOC rosé, par exemple, est issu d’un savant assemblage de six cépages. La philosophie que le domaine a fait sienne : « produire du vin très haut de gamme, tout en restant accessible ».

Les incontournables


 

Cuvée La Font des pères rosé 2016 : un registre aromatique tout en finesse, un nez floral et tourné vers le fruit jaune dans une bouche souple et ample en font un rosé idéal pour les Saint-Jacques à la plancha.



 

Cuvée La Font des pères blanc 2016 : cet assemblage fait de Clairette, Bourboulenc et Vermentino offre une bouche ample, riche et soyeuse, soulignée par une pointe de salinité. Un vin blanc parfaitement compatible avec, par exemple, avec les linguine alle vongole.


Coup de coeur

 

Couleur : rouge.

Cuvée : La Font des pères.

Millésime : 2015.

Œil : robe pourpre léger.

Nez : subtil.

Bouche : avec une attaque en souplesse, sa bouche évolue avec élégance, portée par des tanins délicats et veloutés et par un boisé fondu à souhait.

Accords : ce rouge d’une grande finesse est un compagnon de choix pour un mets, lui aussi délicat, comme le quasi de veau aux cèpes.

Le saviez-vous ?

Le domaine et sa cuvée AOP unique se nomment La Font des Pères, du nom du lieu-dit qui les a accueillis et même du chemin qui se dessert. « Font » comme fontaines, car les sources sont ici nombreuses ; et « Pères » car les lieux furent fréquentés par les moines cisterciens de l’Abbaye du Thoronet. Deux d’entre eux sont même repris dans le logo que le domaine s’est choisi pour installer son image.

Services & loisirs

  • Visite du domaine/de la cave

  • Séminaire :

  • Soirée :

  • Location de salle :

Hôtellerie/Restauration

  • Chambres d'hôtes

    5 chambres, 5 appartements.

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Le caveau est accessible aux personnes en situation de handicap

  • Le domaine propose des toilettes accessibles aux personnes en situation de handicap

  • Parking voiture

Horaires d'ouverture Haute saison
De janvier à décembre
Basse saison
De janvier à janvier
Lundi 9h - 17h30
Mardi 9h - 17h30
Mercredi 9h - 17h30
Jeudi 9h - 17h30
Vendredi 9h - 16h

Infos pratiques

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    en.png Anglais

  • Toilettes réservées aux visiteurs

  • Le domaine propose des toilettes accessibles aux personnes en situation de handicap

  • Parking voiture