Domaine de Lauzières

AOP Baux de Provence, IGP des Alpilles - Mouries

« Quand on est, comme Christophe Pillon, et son père Gérard avant lui, passionné autant par le vin que par la biodynamie, on n’imagine pas faire autre chose que de la viticulture biodynamique et du vin bio. Une labellisation que le vigneron a obtenue, en 2015, pour l’ensemble de ses 31 hectares plantés au cœur de la vallée qui donne son nom à cette appellation encore assez confidentielle : Les Baux de Provence.  »

A l’entrée du domaine, on emprunte un long chemin plusieurs fois bordé d’oliviers. On est touché en plein cœur par la beauté des Alpilles et leurs paysages sans nul autre pareil. Un territoire unique qui développe de multiples atouts pour la vigne : un sol argilo-calcaire qui la nourrit, un ensoleillement idéal qui la fortifie et un Mistral qui la nettoie. C’est pour préserver cette nature forte et fragile à la fois que Christophe Pillon étudie chacune de ses interventions, de la plus simple à la plus essentielle, comme la vendange à la main et de nuit.

Dans sa cave semi-enterrée aussi, le viticulteur applique des procédés éprouvés, mêlant dernières technologies modernes et principes séculaires issus l’agriculture biodynamique. Une exigence de qualité motivée, comme il le dit lui-même, par « la volonté de proposer une qualité constante de rouges puissants et charnus, de rosés frais et généreux et de blancs aux arômes aussi riches que variés ». Bien décidé à ne pas faire comme tous les vignerons, il est l’un des seuls à pratiquer « le prêt à boire », en conservant son vin en cuves thermo-régulées et en le mettant en bouteilles au tout dernier moment « pour en conserver au maximum la trame aromatique », précise-t-il.

Une exigence de qualité partagée par toute son équipe, notamment François, le chef de culture, et Noémie, la caviste. Gérant sur place toutes les étapes menant de la grappe à la bouteille, ces professionnels aguerris œuvrent à chaque instant pour que les vins du domaine se présentent toujours sur leur meilleur jour, dans le Carnotzet du domaine (son espace de dégustation dédié), chez des cavistes de l’hexagone et à la carte de nombreux restaurants, dont certaines tables prestigieuses.Bio sang, mais c’est bien sûr !

 

Le plus du domaine

Fidèle à cette même « bio éthique » (culture en biodynamie, olivade à la main…), le Domaine de Lauzières extrait de ses quelque 4500 arbres, plantés sur 30 hectares entre vignes et garrigue, une huile d’olive extra-vierge AOP délicate. Née d’un subtil assemblage de quatre variétés de fruits (Grossane, Salonenque Verdale et Picholine) et sobrement baptisée « O », elle est longue en bouche avec un retour surprenant, dominé par le piment d’Espelette.

Original & insolite

Le petit verdot, planté en 1995 et qui couvre aujourd’hui un bon quart des parcelles du domaine, on en parle ? « Un pari un peu fou », disait-on à l’époque, même planté en lyre (pour pallier sa maturité tardive), il n’en reste pas moins ses petits rendements… Oui mais, ce cépage du Médoc qui se plaît sur les terres argilo-calcaire du domaine, donne tout son caractère au rouge et au rosé de la cuvée Sine Nomine.

Les incontournables


 

Cuvée Sine Nomine rouge 2011 : composé à 80% de petit verdot et à 20% de grenache noir, c’est un vin puissant et léger qui a un beau potentiel de garde. Grave et racé, il s’avère enchanteur sur un lapin au thym ou des tendrons de veau braisés.



 

Cuvée Sine Nomine blanc 2015 : vin à 70% Grenache blanc (vieilles vignes cultivées en gobelet) et 30% Clairette qui aura une belle conversation avec un loup de mer ou avec un tartare de lotte au fenouil.



 

Cuvée Solstice rouge 2011 : issu d’une vendange manuelle et sélective, ce vin présente une robe rubis et profonde, et révèle des arômes de cassis et pruneau. Il est en parfaite harmonie sur un osso bucco, des tapas ou une salade de gésiers confits. 


Coup de coeur

 

Appellation : Les Baux de Provence.

Couleur : rosé.

Cuvée : Equinoxe.

Millésime : 2016.

Œil : robe rose poudré, brillante et limpide.

Nez : Expressif et complexe aux notes de pamplemousse, de citron et de petits fruits rouge.

Bouche : sa générosité emplit le palais puis se développe, avec une persistance fraîche.

Accords : Frais et fruité il accompagne très bien des petits farcis à la provençale ou une daurade cuisinée à l'huile d'olive avec ses légumes de saison sautés à la poêle.

Le saviez-vous ?

Le Domaine de Lauzières est l’un des seuls à vinifier une partie de ses cuvées (Sine Nomine pour ne pas les citer !) dans des amphores, ou plus exactement des cuves ovoïdes en ciment naturel, fait de calcaire et d’agile. Présentant les mêmes qualités que le bois et favorisant une meilleure micro-oxygénation, elles laissent pleinement s’exprimer les cépages. Le petit verdot y séjourne 36 mois.

Services & loisirs

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

  • Dégustation payante

    10 € par personne remboursé en cas d'achat de vin

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

  • Parking voiture

  • Parking bus

Horaires d'ouverture Haute saison
De juin à août
Basse saison
De septembre à mai
Lundi 9h - 12h / 13h - 19h 9h - 12h / 13h - 17h
Mardi 9h - 12h / 13h - 19h 9h - 12h / 13h - 17h
Mercredi 9h - 12h / 13h - 19h 9h - 12h / 13h - 17h
Jeudi 9h - 12h / 13h - 19h 9h - 12h / 13h - 17h
Vendredi 9h - 12h / 13h - 19h 9h - 12h / 13h - 17h
Samedi 9h - 12h / 13h - 19h 9h - 12h / 13h - 17h
Dimanche 9h - 12h / 13h - 19h 9h - 12h / 13h - 17h

Infos pratiques

  • Agriculture Biologique

  • Agriculture Biodynamique

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par American Express

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Modalité d'expédition en France :

    Vente en ligne sur le site internet du domaine:

    http://domainedelauzieres.com

     

  • Parking voiture

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

  • Parking bus