Domaine des Myrtes

AOP Côtes de Provence dénomination La Londe, IGP du Var - La Londe Les Maures

« Un domaine familial qui accorde le mot “plaisir” au pluriel. Vous avez envie de saveurs vraies, de produits frais ? Courrez donc au Domaine des Myrtes. La famille Barbaroux vous y attend pour vous régaler de leurs fruits, de leurs légumes et de leurs vins. Des crus tout en souplesse, en gourmandise, issus du fameux terroir de La Londe, l’un des plus beaux de Provence. »

Pendant longtemps, les campagnes provençales ont pratiqué ce que l’on nomme la “polyculture”. Une même exploitation pouvait ainsi semer des céréales pour nourrir les hommes ou les bêtes, entretenir un potager, veiller sur un verger et cultiver quelques hectares de vignes. La pratique s’est perdue avec le temps et, surtout, le développement important de la viticulture dans la région. Elle perdure néanmoins dans un petit coin du Var, à La Londe-les-Maures, une commune voisine d’Hyères connue pour la qualité de ses vins, au point de donner son nom à une dénomination de terroir de l’AOP Côtes de Provence.

Là, au cœur de l’un des vignobles les plus appréciés de Provence, la famille Barbaroux fait de la résistance : elle refuse de mettre tous ses œufs dans le même panier ! Créé en 1975 par Marcel et René, le Domaine des Myrtes continue contre vents et marées de varier les plaisirs. Ici, la jeune génération  Isabelle, Marie-Hélène, Jérôme et Clément n’a rien changé des habitudes de ses aînés, travaillant avec la même ardeur les fruits, les légumes, et le raisin.

Mais bon, ne le nions pas : l’affaire familiale repose aujourd’hui essentiellement sur le vignoble. Au fil des ans, celui-ci n’a cessé en effet de croître. La dizaine d’hectares léguée par Gabriel, le père de Marcel et René, a fait des petits : la propriété exploite aujourd’hui plus d’une quarantaine d’hectares de vignes, dont 35 classés en AOP Côtes de Provence et Côtes de Provence La Londe. « Les temps ont bien changé depuis que nous avons repris les terres de mon père, raconte Marcel. Lui, il faisait essentiellement du raisin de table. Mon frère et moi avons préféré basculer vers le vin, saisissant tout le potentiel de nos terres, des coteaux argilo-schisteux baignés par le soleil et les vents maritimes. Alors, en 20 ans, nous avons complètement restructuré le vignoble, introduisant les plus beaux cépages de notre région : le mourvèdre, la syrah, le cinsault, le grenache, le rolle… » Le pari est gagnant. En 2012, la famille Barbaroux a même dû doubler la surface de sa cave pour accompagner le succès de ses vins, des crus tout en souplesse qui, chaque année, se distinguent dans les différents concours œnologiques.

Le plus du domaine

La boutique, sans hésitation ! De nombreux habitués viennent y faire régulièrement leur marché, remplissant leurs cabas de pêches et de nectarines, d’abricots, de cerises, de prunes, de fraises, de tomates, de courgettes, de haricots verts, le tout d’une fraîcheur et d’une saveur incomparable.

Original & insolite

Le Domaine des Myrtes  a consacré jusqu'a ces dernières années quelques serres à l’horticulture, produisant gerberas, germinis et anthuriums. Mais c’est une toute autre fleur qui a fait la réputation de la propriété : les dianthus, plus connus sous le nom de mignardises. Par le passé, la famille Barbaroux cultivait cet œillet blanc, rose ou rouge entre les rangées de vignes. Elle en était le plus gros producteur régional.

Les incontournables


 

Côtes de Provence rouge cuvée Gaouby : un vin au nez puissant et franc, aux arômes de fruits rouges, à la bouche soyeuse et souple à peine marquée par un élevage de 12 mois en barriques. Pour une viande rouge ou un gibier.


Coup de coeur

 

Appellation : Côtes de Provence La Londe.

Couleur : rosé.

Œil : rosé clair.

Nez : intense, sur les agrumes (pamplemousse) et quelques notes de litchi.

Bouche : finesse, complexité, minéralité.

Accords : sur une salade de chèvre chaud, des viandes blanches.

Le saviez-vous ?

Quand, dans l’Antiquité, l’Homme eut l’idée du vin, il produisit naturellement du rosé. C’est que nos ancêtres ne connaissaient par la cuvaison. Sitôt le raisin foulé ou pressé, les vignerons de l’époque recueillaient le jus, forcément clair, pour lancer la fermentation. Ce n’est qu’au Moyen-Age que les premiers vins sombres dits vino rubeum  firent leur apparition. Son aîné, le vino clarum l’expression a donné le mot “clairet” conserva néanmoins la préférence des consommateurs jusqu’au XVII siècle. Les clérets de Provence n’en restèrent pas moins fort appréciés, jusqu’à la Cour du Roi de France. Au point que la Marquise de Sévigné, femme de lettres et fin palais, en fit un jour l’éloge !

Services & loisirs

  • Visite du domaine/de la cave

  • Dégustation

  • Produits du terroir

    Légumes, fruits et huile d'olive du domaine, spécialités provençales.

  • Accueil groupe : Sur réservation uniquement

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Accueil groupe : Sur réservation uniquement

  • Le caveau est accessible aux personnes en situation de handicap

  • Parking voiture

    50 places

  • Parking bus

    1 place

Horaires d'ouverture Haute saison
De 19 juin à 1 septembre
Basse saison
De 2 septembre à 18 juin
Lundi 9h - 12h / 14h30 - 19h 9h - 12h / 14h30 - 17h30
Mardi 9h - 12h / 14h30 - 19h 9h - 12h / 14h30 - 17h30
Mercredi 9h - 12h / 14h30 - 19h 9h - 12h / 14h30 - 17h30
Jeudi 9h - 12h / 14h30 - 19h 9h - 12h / 14h30 - 17h30
Vendredi 9h - 12h / 14h30 - 19h 9h - 12h / 14h30 - 17h30
Samedi 9h - 12h / 16h - 19h 9h - 12h

Infos pratiques

  • Agriculture Raisonnée

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    en.png Anglais

  • Modalité d'expédition à l'étranger

    Tarif selon la destination et le volume

  • Parking voiture

    50 places

  • Parking bus

    1 place