Domaine du Bagnol

AOP Cassis - Cassis

« Au cœur de Cassis, au pied du Cap Canaille, une belle maison ocre entourée de vignes. Les terres du Bagnol, l’un des lieux-dits de Cassis, furent parmi les premières à porter la vigne. Un héritage dont la famille Genovesi a su se montrer digne depuis qu’elle a repris le Domaine, il y a plus d’une décennie. »

On ne peut pas le manquer ! Sur l’avenue de Provence, à quelques rues seulement du centre-ville de Cassis, un grand muret et un portail imposant, mariage élégant de la pierre et du fer forgé, gardent l’entrée du domaine. Sur ce mur d’enceinte, on peut lire, sous le nom du vignoble, celui du Marquis de Fesques. Le propriétaire des lieux ? Son découvreur, plutôt. Il y a de cela fort longtemps, cet hobereau planta les premières vignes du Bagnol, l’un des nombreux lieux-dits qui ceignent le village. Du muscat, sans aucun doute, doux et sucré. C’est qu’en ce temps-là Cassis ne vivait pas encore à l’heure des marsannes, clairettes et autre bourbelencs. Elle sonnera bien plus tard…

Le temps passe… Nous voici à la fin du XIXe siècle. Le vignoble créé par le marquis a perduré, vaille que vaille. Jusqu’à former une exploitation indépendante qui, tout naturellement, prend le nom du quartier qui l’abrite : le domaine du Bagnol est né. Il survit au phyloxéra, connaît la création de l’AOC Cassis, en 1936, et traverse le XXe siècle avec plus ou moins d’ardeur. Jusqu’à l’arrivée de Jean-Louis Genovesi, en 1997 ! Il arrive de Paris où, pendant vingt ans, il a mené une brillante carrière dans l’industrie informatique. Sa situation est confortable, seulement voilà : il a le mal du pays. C’est que ce Parisien d’adoption est Cassidain d’origine. Il veut retrouver ses racines, ce petit bout de Méditerranée isolé du reste du monde par les calanques et le Cap Canaille. « L’idée de départ, c’était simplement d’acheter une maison. Et puis, on m’a proposé le Bagnol, un corps de ferme tourné vers le Cap Canaille. Et là, il m’est revenu tout un tas de souvenirs. Parce que, gamin, je venais chaparder des cerises par ici. Les cerisiers existent toujours et j’invite d’ailleurs tous les enfants du village à venir à mon tour, au printemps, me piquer leurs plus beaux fruits ! »

Changement de vie : Jean-Louis devient vigneron sans vraiment l’avoir cherché. A l’inverse de Sébastien, son fils, lui qui n’a connu que la Capitale avant de poser ses valises sur les bords de la Grande Bleue, se pique très vite d’intérêt pour les métiers de la vigne et du vin, jusqu’à suivre des études spécialisées. Son cursus bouclé, il s’inscrit sans hésiter comme jeune agriculteur et travaille au développement de l’exploitation familiale. Il achète de nouvelles parcelles, faisant quasiment doubler la superficie des vignes qui passe de 8 à 15 hectares. Près des deux tiers du vignoble sont aujourd’hui plantés de marsannes, clairettes et ugnis blancs, ces cépages qui font l’âme des blancs de Cassis. L’autre tiers est voué aux vins rosés avec ses pieds de grenache et de cinsault.

Ce joli terroir est caressé quotidiennement par la brise marine qui, au plus fort de l’été, lui apporte un peu de fraicheur. Il est protégé par le relief escarpé de la région, des vents froids qui souffle sur la Provence, du Mistral à la Tramontane. Des conditions climatiques idéales dont les Genovesi ont su faire bon usage pour produire des vins d’une belle finesse, digne de la réputation de leur appellation.

Le plus du domaine

Le Domaine du Bagnol produit une cuvée très spéciale dite Marquis de Fesques. Cette petite production de 2000 bouteilles est un blanc de cassis qui à reçu le coup de coeur de la revue des Vins de France!

Original & insolite

A la même époque où il a reprit le Domaine du Bagnol, Jean-Louis Genovesi s’est vu confié une mission atypique : la direction du site de Marseille pour le compte du Comité d’Organisation de la Coupe du Monde 1998. Il accueillit alors, entre autres, les tenants du tire : les Brésiliens qui, un mois plus tard, emmenés par Ronaldo, échoueront, comme chacun le sait, en finale, face à la France.

Les incontournables


 

Cassis rosé : un nez avenant, marqué par la fraise des bois, et une bouche toute en délicatesse, où le fruit rouge s’associe à des notes florales. Un rosé à boire sur une côte de veau, une bouillabaisse ou une cuisine d’ailleurs, joliment épicée.


Coup de coeur

 

Appellation : Cassis.

Couleur : Blanc.

Œil : vin jaune pâle aux reflets cristallins.

Nez : des senteurs de pamplemousse et de tilleul.

Bouche : très aromatique sur les agrumes et les fruits exotiques avec un moelleux suivi d’une finale très fraiche.

Accords : coquillages, filets de loup farcis et encornés farcis.

Le saviez-vous ?

Le vignoble cassidain était à l’origine composé de muscat. Mais celui-ci n’a pas survécu au phylloxéra qui s’est abattu sur la France dans la seconde moitié du XIXe siècle. Au début du XXe siècle, Cassis est reparti de zéro ou presque en plantant de l’ugni blanc. Puis est venu la clairette. Quant à l’apparition de la marsanne qui, pourtant, contribue grandement à la qualité des blancs de Cassis, elle est fort récente : un quart de siècle à peine !

Services & loisirs

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

    Visite commentée du vignoble et du chai.
    Tarif 12€ (max. 10 personnes).
    Durée 45 mn environ.

  • Dégustation

    Dégustation gratuite.

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Le caveau est accessible aux personnes en situation de handicap

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

    Visite commentée du vignoble et du chai.
    Tarif 12€ (max. 10 personnes).
    Durée 45 mn environ.

  • Parking voiture

    3 places

Horaires d'ouverture Haute saison
De janvier à décembre
Basse saison
De janvier à janvier
Lundi 10h - 12h / 14h - 17h
Mardi 10h - 12h / 14h - 17h
Mercredi 10h - 12h / 14h - 17h
Jeudi 10h - 12h / 14h - 17h
Vendredi 10h - 12h / 14h - 17h

Infos pratiques

  • Agriculture Biologique

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    en.png Anglais

  • Toilettes réservées aux visiteurs

  • Parking voiture

    3 places

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

    Visite commentée du vignoble et du chai.
    Tarif 12€ (max. 10 personnes).
    Durée 45 mn environ.