Domaine du Deffends

AOP Coteaux Varois en Provence, IGP de la Sainte-Baume - St Maximin La Ste Baume

« Ce belvédère dominant Saint-Maximin est réputé pour ses beaux vins rouges. Jacques et Suzel de Lanversin sont venus chercher au Deffends du calme, du naturel, de la beauté. Il y ont trouvé tout cela et plus encore : de la gourmandise ! Depuis trente ans maintenant, les vins de cette jolie propriété de Saint-Maximin régalent les amateurs de leurs arômes très “terriens”. »

Il en ait certains pour penser que les microclimats ne sont rien d’autre qu’un argument commercial pour des communes en mal de touristes. Ceux-là ont en effet le plus grand mal à imaginer que le temps puisse changer en quelques centaines de mètres. Un scientifique arriverait sans aucun doute à les convaincre du contraire. Mais le mieux serait qu’ils éprouvent eux-mêmes le phénomène. En grimpant, par exemple, sur la colline du Deffends…

Située à l’extrémité orientale des Monts Auréliens, cette hauteur passant les 400 mètres d’altitude domine la ville de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume. La basilique royale et ses reliques de Marie-Madeleine ne sont qu’à une poignée de minutes en voiture, quelques hectomètres à vol d’oiseau. Et pourtant, l’air est bien plus doux au sommet du Deffends qu’à ses pieds. D’ailleurs, les Saint-Maximinois ont surnommé la colline d’un nom évocateur : le Petit Nice.

Est-ce cette clémence qui a séduit Jacques et Suzel de Lanversin quand, en 1963, ils ont acheté le domaine couronnant la colline ? Non. Cela a pu compter, c’est vrai, mais l’étincelle qui provoqua véritablement leur coup de cœur est venu d’ailleurs : du panorama exceptionnel dont jouit la propriété. « Une vue à 180°, raconte Suzel. Aujourd’hui encore, je prends un grand plaisir à embrasser du regard le paysage magnifique qui s’offre à moi. Mais je dois bien l’avouer, le spectacle était encore plus beau à notre arrivée. Il faut imaginer Saint-Maximin à cette époque. Il n’y avait pas de zone industrielle mais des champs de vigne à perte de vue. Songez qu’en ce temps-là, le directeur de l’école communale modifiait les horaires de la classe pour permettre aux élèves de participer aux vendanges. »

La vue était belle, les terres beaucoup moins, abandonnées à leur sort depuis un quart de siècle. « Il nous a fallu trois bonnes années avant de rendre la propriété habitable. Peut-être parce que nous ne consacrions pas tout notre temps aux travaux. C’est que Jacques était déjà bien occupé par son métier d’alors : il était professeur de droit à l’Université d’Aix-en-Provence. Il l’est d’ailleurs resté jusqu’à sa retraite, me confiant le soin d’entretenir le domaine au quotidien. » Et ce n’était pas une mince affaire. Car le couple s’était mis en tête, de redonner une vraie vie agricole à sa propriété en l’entraînant sur la voie de la viniculture. « Nous avons planté nos premiers ceps en 1967 et nous n’avons eu de cesse d’agrandir et d’améliorer notre vignoble. Si bien qu’aujourd’hui, il affiche 14 hectares de vignes. »

Longtemps, le fruit du labeur fut porté à la coopérative locale. Et puis, dans les années 80, conscients des qualités de leur terroir et du potentiel de leurs vendanges, les de Lanversin ont décidé d’assurer leur vinification en construisant leur propre cave. « Notre premier vin fut un rouge : le Clos de la Truffière, millésime 1982. Même si, depuis, nous avons élargi notre offre avec des rosés et des blancs, cette couleur pèse encore 60% de nos ventes et trouve toujours preneur. Le terroir s’y prête avec une exposition sud-sud-est qui nous protège des gels matinaux, une terre calcaire, pauvre et filtrante, un climat particulier qui amène nos baies à maturité plusieurs jours avant celles de nos voisins. Pour profiter pleinement de ces bienfaits naturels, nous cultivons nos terres en
biologique et nous limitons les rendements par des tailles très courtes et des vendanges vertes. Cela améliore encore la concentration et le naturel de nos raisins. »

Une richesse qu’avec un art consommé de la vinification, notre vigneronne préserve jusqu’à la mise en bouteille. Après, le temps fait son ouvrage. Du bel ouvrage ! Les rouges du Deffends pointent ainsi parmi les valeurs sûres du vignoble méditerranéen. Tous les professionnels s’accordent à le penser, se rependant en louanges dans les guides et revues spécialisés. Il s’est même trouver une “star” Fabrice Lucchini pour ne pas le citer pour faire un jour l’éloge de ces crus dans un célèbre magazine. « Vos vins préférés ? », lui demande-t-on. « Figeac à Saint-Emilion et le Domaine du Deffends en Provence, des rouges en Coteaux Varois exceptionnels. » C’est non seulement un bel hommage, mais il est amplement mérité.

Le plus du domaine

Le domaine de Suzel de Lanversin exploite 300 oliviers pluri-centenaires, plantés sur des restanques de pierres sèches. Issus de plus de 20 variétés différentes, ces survivants au grand gel de 1956 profitent pleinement de la douceur climatique de la colline du Deffends. Ses olives d’une belle maturité donnent une huile de caractère, idéale pour assaisonner une salade ou un poisson.

Original & insolite

Suzel de Lanversin a aménagé sur son domaine une balade pédagogique : la Promenade des Ouillières. Elle doit son nom aux oullières, ces bandes de terre qui, séparant deux rangs de vigne, étaient semées de céréales (du blé, le plus souvent) pour subvenir aux besoins du vigneron. Elle amène le randonneur à la découverte de l’agriculture locale avec six haltes différentes évoquant le pain, la vin, les clapiers (des monticules formées des pierres sorties des champs), les truffes ou encore l’olivier.

Les incontournables



Coteaux Varois en Provence rouge cuvée Marie-Liesse : un vin issu des plus vieille vignes du domaine (40 ans d’âge moyen). Il délivre au nez des arômes de cassis qui évoluent sur la
cerise, la fleur de thym, l’écorce d’orange et le quinquina. En bouche, il se révèle friand, équilibré, d’une grande finesse et flatteur avec ses arômes de cerise et d’épices.



 
Coteaux Varois en Provence rosé cuvée Rosé d’une nuit : le Domaine du Deffends ne fait pas que de bons rouges. Il y également du talent et de la gourmandise sur les autres couleurs. Cet assemblage de grenache et de cinsault le prouve. Souple, fruité (avec une dominante “fruits rouges”) et persistant, il charme seul  à l’apéritif ou en duo avec une grillade, une salade de chèvre chaud ou une salade de fruits.


Coup de coeur

 

Appellation : Coteaux Varois en Provence.

Cuvée : Champs de la Truffière.

Couleur : rouge.

Œil : rouge cardinal, légèrement irisé.

Nez : profond, marqué par le sous-bois, évoluant sur des senteurs de truffes et de garrigue.

Bouche : des tanins souples et fondus, des arômes de cuir et de réglisse, une belle complexité laissant apparaître un beau potentiel de garde.

Accords : daube provençale, épaule d’agneau, brouillade aux truffes.

Médailles & distinctions

2014

Prix d'excellence aux Vinalies, cuvée le MARIE LIESSE 2012


2013

Guide Hachette, cuvée  "Clos de la Truffière" 2009

Grand prix d'excellence aux Vinalies, cuvée le CHAMPS DE LA TRUFFERE 2010

Le saviez-vous ?

D’origine espagnole, le grenache est l’un des trois cépages les plus répandus en Provence. Il est aussi bien utilisé pour les vins rouges que pour les rosés. Il apporte aux premiers de la puissance, du gras et des arômes de fruits rouges (framboise, mûres, griottes) et de thym. Il assure aux seconds une belle intensité aromatique et de la finesse en bouche.

Services & loisirs

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

  • Dégustation

    Gratuit pour les particuliers, sur demande pour les groupes

  • Produits du terroir

    Vente d'huile d'olive et miel du domaine

  • Parcours pédestre

    "La promenade des Oullières", parcours autours des vignes.
    Guide de découverte en libre service au caveau.

  • Autres

    https://www.facebook.com/pages/Domaine-DU-Deffends/490601510980739?fref=ts

  • Accueil groupe : maximum 30 personnes, sur réservation

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Accueil groupe : maximum 30 personnes, sur réservation

  • Le caveau est accessible aux personnes en situation de handicap

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

  • Parking voiture

    10 places de parking

  • Parking bus

    1 place de parking

Horaires d'ouverture Haute saison
De mars à décembre
Basse saison
De janvier à février
Lundi 10h - 12h / 15h - 18h 10h - 12h / 15h - 18h
Mardi 10h - 12h / 15h - 18h 10h - 12h / 15h - 18h
Mercredi 10h - 12h / 15h - 18h 10h - 12h / 15h - 18h
Jeudi 10h - 12h / 15h - 18h 10h - 12h / 15h - 18h
Vendredi 10h - 12h / 15h - 18h 10h - 12h / 15h - 18h
Samedi 10h - 12h / 15h - 18h

Infos pratiques

  • Agriculture Biologique

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    en.png Anglais

  • Modalité d'expédition en France :

    Franco de port à partir de 36 bouteilles

  • Toilettes réservées aux visiteurs

  • Parking voiture

    10 places de parking

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

  • Parking bus

    1 place de parking