Domaine du Revaou

AOP Côtes de Provence dénomination La Londe - La Londe Les Maures

« Un domaine “bio” emmené avec courage et passion par son propriétaire. Bernard Scarone n’a même pas vingt ans quand il reprend les rênes du domaine familial. Les débuts furent difficiles. Mais un quart de siècle plus tard, il a concrétisé ses ambitions du départ : celles de vivre de ses terres en produisant des vins empreints de naturel et de chaleur. »

En 1898, Joseph Scarone acquiert le Domaine du Revaou, une petite propriété à l’est des Borrels, dans l’arrière pays hyérois. Cette vallée est réputée de longue date pour la qualité de son terroir. Elle a une autre richesse : ses bois. Ce sont eux que notre homme, bucheron de profession, entend exploiter. C’est qu’il y a de la demande :
les mines du Nord réclament du pin pour en faire des poutres de soutènement. Les fagots de bruyère, eux, se vendent aux boulangers qui les brûlent pour allumer leurs fours. Les souches partent à Cogolin chez les fabricants de pipes ou bien elles sont transformées en charbon de bois. La sylviculture va le nourrir les premières années. Mais il va vite se rendre compte qu’il a bien plus à gagner à travailler ses terres. Il bascule ainsi dans le maraîchage, l’arboriculture et la viticulture.

Près d’un siècle plus tard, la cinquième génération prend les commandes : a même pas vingt ans, Bernard Scarone s’installe sur le domaine familial. A l’époque, on n’y cultive déjà plus que la vigne. Modestement : le vignoble avoue six hectares à peine et la vendange part chaque année nourrir les cuves d’une coopérative locale. Le jeune homme le sait : les débuts seront difficiles. Il ne se décourage pas pour autant, animé par une rare passion pour son métier. « Mes parents me voulaient boulanger, raconte-t-il. Et je l’ai été. Mais à 18 ans, je n’ai pas hésité à reprendre mes études pour devenir ce que j’avais toujours voulu être : vigneron. »

Ça n’a pas été facile, il le reconnaît volontiers, mais Bernard Scarone a réalisé ses ambitions. Aujourd’hui, la quarantaine entamée, il veille sur 25 hectares de grenache,
cinsault, syrah, mourvèdre, carignan, ugni-blanc, clairette et rolle. De beaux cépages, le plus souvent en pleine maturité, qui lui permettent de produire des vins comme il les aime : aromatiques, équilibrés, tout en finesse. Tous sont labélisés “agriculture biologique”. « J’ai banni les pesticides et désherbants à la fin des années 90 pour laisser vivre mes sols. » Un choix de cœur dicté par la passion autant que la raison. « Non seulement je travaille en pleine harmonie avec la Nature, mais en plus je préserve ma santé et celle des consommateurs. »

Le plus du domaine

Bernard Scarone a souhaité que ses étiquettes portent le nom de son domaine et la couleur du vin en… braille.

Original & insolite

Domaine du Revaou. D’où vient ce nom. On l’imagine dériver du mot “rêve”, celui de Joseph Scarone qui, voilà plus d’un siècle, défricha cette partie de la vallée des Borrels. Ou bien celui de Bernard qui, plus d’un siècle plus tard, se lança dans l’aventure vinicole avec, pour seuls bagages quelques hectares de vignes et un diplôme tout frais. Mais non, la réalité est bien plus simple et pragmatique : la propriété a emprunté son patronyme à la petite rivière qui le traverse.

Les incontournables



Côtes de Provence rosé : un vin au nez délicatement fruité, rond et frais au palais. Ces saveurs acidulées laissent place en toute fin de bouche à des notes plus puissantes de fruits à l’eau de vie. De la belle ouvrage qui ravira les amateurs à l’apéritif comme sur un déjeuner estival.



 

Côtes de Provence La Londe rouge : il sent les épices, le fruit noir et un rien d‘eucalyptus. En bouche, il se révèle fruité avant d’évoluer sur les épices et la réglisse. Il est dense, tannique juste ce qu’il faut. De la générosité et de l’équilibre qui l’indique sur une entrecôte grillée ou des côtelettes d’agneau.


Coup de coeur

 

Cuvée : Roche Flamme.

Appellation : Côtes de Provence.

Couleur : rouge.

Œil : rouge tuilé.

Nez : pain d’épices, fruits rouges, cerise kirschée.

Bouche : épicée, équilibrée, avec beaucoup de gras.

Accords mets-vin : côte de bœuf, grillades, daube ou bourguignon.

Le saviez-vous ?

Le Domaine de Revaou propose des vins classés en Côtes de Provence La Londe. Il s’agit là de ce que l’on nomme une « dénomination de terroir ». Celle-ci ne remet pas en cause l’Appellation d’Origine Protégée, mais permet de distinguer une zone géographique qui, par la typicité de son terroir et de ses vins, a développé une identité forte, qualitative et commune à l’ensemble de ses vignerons. Outre La Londe, les Côtes de Provence comptent à ce jour deux autres dénominations : celles de Fréjus et Sainte-Victoire.

Services & loisirs

  • Visite du domaine/de la cave

  • Dégustation

    Dégustation gratuite des vins du domaine

  • Accueil groupe :

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Accueil groupe :

  • Parking voiture

    4 places

Horaires d'ouverture Haute saison
De 1 mai à 31 octobre
Basse saison
De 1 novembre à 31 avril
Lundi 10h - 12h / 15h - 18h30
Mardi 10h - 12h / 15h - 18h30 15h - 18h
Mercredi 10h - 12h / 15h - 18h30 15h - 18h
Jeudi 10h - 12h / 15h - 18h30 15h - 18h
Vendredi 10h - 12h / 15h - 18h30 15h - 18h
Samedi 10h - 12h / 15h - 18h30 15h - 18h

Infos pratiques

  • Agriculture Biologique

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    es Espagnol
    en.png Anglais
    de.png Allemand

  • Modalité d'expédition en France :

    Franco de port à partir de 36 bouteilles.

  • Modalité d'expédition à l'étranger

    Sur demande.

  • Parking voiture

    4 places