Domaine du Vignaret

AOP Coteaux Varois en Provence, IGP du Var - Forcalqueiret

« Un pari audacieux, usant mais gagnant : celui de l’indépendance. Roger Tourrel a forgé son expérience chez les autres avant d’en faire profiter son propre vignoble, un patchwork de près de 30 hectares, étalés sur une dizaine de kilomètres et répartis sur neuf parcelles. »

On revient toujours à ses premières amours. Tôt ou tard. Pour Roger Tourrel, ce fut tard. Il lui a fallu 28 ans pour se donner pleinement aux terres familiales. Près de trois décennies passées, pour moitié, dans les vignobles de Galoupet, Saint-Jean de Villecroze et Vignelaure, et, pour l’autre, à vendre les produits phytosanitaires d’un grand groupe de chimie français. Et puis un jour, son employeur a annoncé un plan social. Une occasion rêvée de revenir aux sources avec, en poche, de quoi nourrir des ambitions. Le Varois est d’autant plus tenté par ce challenge que ce dernier est déjà amorcé depuis plus de quinze ans. Au début des années 90, la santé défaillante de son père l’a conduit à consacrer son temps libre aux vignes parentales. « Dès mon arrivée, je me suis attaqué à la refonte de leur vignoble, arrachant les cépages médiocres comme l’Aramont et le Grand noir de la Calmette pour planter de la qualité : syrah et cabernet, dans un premier temps, du rolle et du grenache par la suite. Un renouvellement que nous poursuivons aujourd’hui encore avec, notamment, l’arrivée du cinsault dans notre encépagement. »

Il ne faut pas perdre ce travail. Non, il faut au contraire le faire fructifier. Alors, Roger se décide : il sera du plan social et ses indemnités contribueront à la création d’un vrai domaine qu’il baptise du nom d’un lieu-dit où il a l’une de ses plus belles parcelles : le Vignaret. « Nous nous sommes retirés de la coopérative locale et nous avons loué une cave dans un domaine de Cabasse pour vinifier nos propres vins. Le défi ne nous faisait pas peur. Vous savez, j’ai vinifié pendant 14 ans les vins des autres et Bernadette, ma femme, elle, est œnologue de métier. Alors, forcément,  nous avions les bonnes cartes pour réussir. »

Les premières bouteilles sortent en 2003. Cinq ans plus tard, une nouvelle étape est franchie avec l’ouverture de la cave et du caveau du Vignaret. Un bel outil pour tirer le meilleur parti de ses 28 hectares de vignes. Un vignoble morcelé : 9 parcelles, pas moins ! Certaines sont classées en Côte de Provence, d’autres en Coteaux Varois en Provence. Il faut dire que les plus éloignées accusent 11 kilomètres de distance. Assez pour marquer des différences. « Certaines terres profitent de l’influence maritime. Les autres, qui en sont privées, bénéficient de l’amplitude thermique typique du cœur du Var. Le résultat se sent : le matin, d’un point à l’autre du vignoble, on perd facilement 3 à 4°. C’est ainsi qu’il y a 10 à 12 jours de décalage de maturité entre les baies de Besse et celles de Rocbaron. » L’avantage, c’est qu’il peut gérer au mieux ses vendanges pour ne ramener en cave que des raisins de qualité. Un gage de plaisir pour sa clientèle.

Les incontournables


 

Coteaux Varois rouge : un nez sur le sous-bois, l’animal qui évolue vers les épices. Ça l’indique tout à fait pour une viande rouge grillée ou un magret de canard rôti.



 

Les vent d'anges du Vignaret : Vin du pays du Var Blanc, un assemblage de rolle, viognier et sauvignon très aromatique avec un nez sur la fleur blanche, le citron vert, le tilleul et l’abricot. A l’apéritif et sur des viandes blanches.

 


Coup de coeur

 

Appellation : Coteaux Varois en Provence

Couleur : rosé

Millésime : 2013

Œil : pomelo

Nez : agrumes, fruits rouges

Bouche : très amples, on retrouve les arômes du nez

Accord : cuisine épicé, créole ou orientale

Le saviez-vous ?

Le Domaine du Vignaret est l’une des 81 caves particulières de l’AOC Coteaux Varois en Provence. Cette appellation est répartie sur 29 communes du moyen et haut Var et compte ainsi 2500 hectares de vignes. Cela lui permet de produire 125.000 hectolitres de vin (soit l’équivalent de 27 millions de bouteilles). Du rosé à 90 % !

Services & loisirs

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

    Visite accompagnée de la cave et des vignes. Durée: 1heure

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Le caveau est accessible aux personnes en situation de handicap

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

    Visite accompagnée de la cave et des vignes. Durée: 1heure

  • Parking voiture

    50 places

  • Parking bus

    1 place

Horaires d'ouverture Haute saison
De 1 janvier à 31 décembre
Basse saison
De janvier à janvier
Lundi 9h30 - 12h30 / 15h - 19h
Mardi 9h30 - 12h30 / 15h - 19h
Mercredi 9h30 - 12h30 / 15h - 19h
Jeudi 9h30 - 12h30 / 15h - 19h
Vendredi 9h30 - 12h30 / 15h - 19h
Samedi 9h30 - 12h30 / 15h - 19h

Infos pratiques

  • Agriculture Raisonnée

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    en.png Anglais
    pt.png Portugal

  • Modalité d'expédition en France :

    Possible. Les frais de port sont à la charge du client. Pour plus de renseignements, contacter le domaine.

  • Toilettes réservées aux visiteurs

  • Parking voiture

    50 places

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

    Visite accompagnée de la cave et des vignes. Durée: 1heure

  • Parking bus

    1 place