Domaine l'Olibaou

IGP des Bouches-du-Rhône - Venelles

« A Venelles, au cœur de la campagne aixoise, une belle maison ocre cernée par la vigne et les oliviers. Avec moins de 7 hectares de vignes, l’Olibaou est l’un des plus petits domaines de la région aixoise. Il est également l’un des plus récents : il a été créé il y a moins de dix ans. Il n’en demeure pas moins intéressant et ce, à plus d’un titre : par ses vins, son huile d’olive et ses chambres d’hôte. »

Nous sommes au début des années 2000. Henri Dogliano, chef d’entreprise dans la région aixoise, a passé la soixantaine, un âge auquel on prépare habituellement sa retraite. Lui, au contraire, a encore soif de belles aventures. D’une en particulier : celle de la viniculture. Il a repéré une vieille bâtisse à la périphérie de Venelles où il pourrait mener à bien son projet. Il consulte alors un homme de l’art : Dominique Soriano. Celui-ci est venu tardivement à la terre, entamant sa vie professionnelle dans la peinture et la décoration. Un jour que le travail vient à manquer dans sa partie, il troque ses pinceaux contre un sécateur, acceptant un poste de saisonnier dans un domaine vinicole. Pour un mois, pas plus, le temps que les affaires reprennent. C’est sans compter sur l’attraction incroyable qu’ont la vigne et le vin sur les hommes. Comme beaucoup d’autres avant lui, notre artisan se prend en effet de passion pour le métier de vigneron. Il l’adopte et reprend alors ses études. Une reconversion réussie ; en 2004, quand Henri Dogliano vient le trouver, l’ancien peintre dirige déjà un domaine dans le Languedoc.

Lors de leur première rencontre, les deux hommes n’envisagent rien d’autre qu’une collaboration épisodique. Mais très vite, se trouvant des passions et des ambitions communes, ils décident de faire équipe. Dominique s’installe ainsi sur le domaine de l’Olibaou ; près de dix ans plus tard, il en assume toujours la gestion. Il faut dire que le succès est rendez-vous : dès son premier millésime, daté de 2010, le vignoble vénellois décroche une médaille d’argent au Concours Général Agricole de Paris grâce à un rosé fort et complexe, aux beaux arômes de fruits rouges et de pamplemousse. La récompense de gros efforts. « Nos 6,5 hectares de vignes sont travaillés en bio, souligne Dominique Soriano. Ils sont plantés pour partie sur des coteaux caillouteux, un sol favorisant un enracinement profond. Mais nous avons aussi de la plaine. Et là, la terre a besoin d’être accompagnée pour donner le meilleur d’elle-même. Par de nombreux labours, par exemple. En rompant la croute compacte qui se forme entre les rangs sous l’effet de la chaleur, nous facilitons la vie microbienne et la pénétration des eaux de pluie. La vigne n’en est que mieux nourrie et désaltérée. »

Des champs à la cave, la philosophie de l’Olibaou ne varie guère : ici, on ne se sert pas de la Nature, on la sert ! «  Cueillis à la main, nos raisins sont vinifiés avec le plus grand naturel possible. En nous effaçant de la sorte, nous ouvrons la porte à l’effet millésime. Tant mieux ! Car nos vins ont une histoire : ils racontent non seulement les qualités de notre terroir mais aussi sa vie, son évolution sur toute une année. » Mais attention : si chaque année amène ses changements, ils se font toujours dans la continuité, la maison assurant en toutes circonstances la qualité de ses vins. Son secret ? La lenteur ! « Chez nous, les vins nouveaux arrivent toujours avec les beaux jours, jamais avant. Tout simplement parce que nous donnons le temps au temps de telle sorte que l’alchimie qui transforme un jus en bon vin se réalise complètement. C’est là que la technologie nous est vraiment utile : elle nous permet de réguler précisément les températures à l’intérieur de nos cuves et d’optimiser ainsi chaque étape clé de la vinification, à commencer par la fermentation alcoolique. Les mouts sont traités en douceur jusqu’au terme de leur transformation. Et à l’arrivée, cela se sent ! »

Le plus du domaine

En plus de ses vins, l’Olibaou offre à sa clientèle de goûter à deux grands plaisirs : son huile d’olive et son hospitalité. Fruit du mariage de l’Anglado et de la Grossane, deux variétés d’olives méridionales, l’huile est douce, harmonieuse, sans la moindre amertume. Quant à l’hospitalité du domaine, elle s’exprime à travers une maison d’hôtes de trois chambres (dont deux avec mezzanine pour accueillir jusqu’à 4 personnes), décorées avec simplicité tout autant qu’avec goût.

Original & insolite

C’est bien connu : le hasard fait bien les choses. La petite-fille de Dominique Soriano et la femme d’Henri Dogliano partage un même prénom : Noémie. Les deux mentors du Domaine de l’Olibaou n’ont donc eu aucun problème pour s’accorder sur le nom de leur meilleur cuvée : elle porte bien entendu ce prénom cher à leurs cœurs.

Les incontournables


 

IGP Méditerranée rouge cuvée Noémie : un vin très fruité, marqué par les épices (vanille et cannelle) et les fruits rouges. C’est rond, plein et équilibré en bouche. Pour une viande rouge ou en sauce, un fromage bien affiné.


Coup de coeur

 

Appellation : IGP Méditerranée.

Cuvée : Le Diamant rose.

Couleur : rosé.

Œil : robe claire litchi au reflets gris bleutés.

Nez : notes d’agrumes.

Bouche : ample et pleine, associant des arômes de pamplemousse et de fruits rouges rehaussés d’épices en fin de bouche.

Accords : cuisine et charcuterie méditerranéenne, plats exotiques.

Le saviez-vous ?

Le domaine de l’Olibaou est l’un des 220 domaines français à déclarer l’un de ses vins en IGP Méditerranée. Créée en 1999 sous le nom de Vin de Pays des Portes de la Méditerranée (elle n’a pris son nom actuel qu’en 2007), cette indication géographique protégée couvre trois régions (PACA, Corse et Rhône-Alpes) et 10 départements, de la Drôme et l’Ardèche, aux Alpes-Maritimes et à la Corse du Sud. Elle reconnaît plus 111 cépages. Les deux tiers des bouteilles produites sont des assemblages.

Services & loisirs

  • Visite du domaine/de la cave

  • Visite de la bastide

    visite accompagnée

  • Dégustation

  • Aire de pique-nique

  • Manifestation & Evènement

Hôtellerie/Restauration

  • Chambres d'hôtes

    capacité d'accueil : 10 (+petits déjeuners)

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Le caveau est accessible aux personnes en situation de handicap

  • Le domaine propose des toilettes accessibles aux personnes en situation de handicap

  • Parking voiture

    14 places

Horaires d'ouverture Haute saison
De janvier à décembre
Basse saison
De janvier à janvier
Lundi 14h - 19h
Mardi 14h - 19h
Mercredi 14h - 19h
Jeudi 14h - 19h
Vendredi 14h - 19h
Samedi 14h - 19h
Dimanche 9h - 12h

Infos pratiques

  • Agriculture Biologique

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    es Espagnol

  • Modalité d'expédition en France :

    sur demande

  • Modalité d'expédition à l'étranger

    sur demande

  • Toilettes réservées aux visiteurs

  • Le domaine propose des toilettes accessibles aux personnes en situation de handicap

  • Parking voiture

    14 places