Domaine la Suffrène

AOP Bandol, IGP du Var - La Cadière D'azur

« Un terroir de qualité, une bonne maîtrise technique et, surtout, l’expérience de la terre : voilà les ingrédients du succès de la Suffrene. Quand l’envie, les rêves et la modernité de la jeunesse se conjuguent à l’expérience des aînés, les résultats sont le plus souvent excellents. La Suffrene, le domaine de Cédric Gravier en apporte la preuve, une nouvelle fois. »

Un jeune vigneron Les pressoirs hors d’âge qui décorent la cour, devant le caveau de La Suffrene, laissent penser que l’on débarque ici chez l’un des doyens du terroir bandolais. Il n’en est rien, pourtant ! Le domaine de Cédric Gravier est en effet l’un des plus jeunes de la région. « Je l’ai créé en 1996, raconte-t-il. J’avais tout juste 23 ans. Mais je ne suis pas parti de rien : j’ai repris pour l’essentiel les terres de mes grands-parents. » Ces derniers ont toujours amené leurs raisins à la coopérative ; leur petit-fils, lui, a choisi d’investir dans une cave. « La première année, confesse-t-il, ce fut la panique. »

Depuis, les choses ont bien changé. Au fil des millésimes, le jeune vigneron s’est imposé comme une valeur sûre de la région. Sa cuvée Les Lauves fait ainsi référence. « Elle doit son nom à la parcelle dont elle est issue, un sol d’argile et de pierre qui porte du mourvèdre et du vieux carignan. Tous deux profitent pleinement de l’influence maritime grâce à un vallon largement ouvert sur la baie de la Ciotat. Cela m’autorise des maturités tardives qui donnent des vins puissants et gourmands dès lors qu’on leur permet de vieillir. » 

Sans doute parce qu’il a su éviter la sempiternelle querelle entre les anciens et les modernes. Des premiers, il a hérité de vignes dans la force de l’âge. Songez donc : certains de ses carignans flirtent avec le siècle ! Des seconds, il n’a gardé que le meilleur, uniquement le meilleur, les cuves inox thermo-régulées et les chais climatisés. Pour le reste, il fait confiance à la nature — vendanges et tri manuels, vinification sans collage ni filtration pour les rouges — et à ceux qui la connaissent. « L’expérience de mon grand-père est l’un de mes plus grands atouts. Il connaît chaque vigne par cœur et sait de façon innée quand est venu le temps de la vendanger. » Une sagesse qu’aucune machine ne remplacera jamais.

Le plus du domaine

Le Bandol n’est jamais aussi bon que quand on lui a donné le temps de vieillir car le mourvèdre, s’il brille par la qualité de ses arômes (poivre, truffe, fruits noirs…), manque de souplesse sur sa jeunesse. On ne peut donc que se réjouir de trouver au caveau de la Suffrène une offre large de vieux millésimes, remontant jusqu’à 1996, à des prix en dessous des 20 euros.

Original & insolite

Dans une grande pièce voisine du caveau, Cédric Gravier a installé un petit moulin à huile mécanique. Il y presse chaque hiver les fruits du millier d’oliviers que compte son domaine. L’huile ainsi produite s’avère d’une agréable onctuosité et d’une belle originalité grâce à l’assemblage subtil d’une dizaine de variétés différentes.

Les incontournables


 

Le Bandol Blanc: l’un des meilleurs de l’appellation avec ses notes d’abricot, de pêche, et d’ananas qui font merveille sur des crustacés ou une viande blanche.



 

Le Bandol rosé Cuvée Sainte-Catherine: fait à 95% de mourvèdre. A attendre en cave deux bonnes années pour se régaler d’un vin gras et épicé, sur un poisson grillé ou un poulet au curry.


Coup de coeur

 

Appellation : AOC Bandol.

Couleur : rouge.

Œil : Robe profonde et intense.

Nez : sur les fruits noirs et le cuir.

Bouche : épicée et gourmande, sur des tannins puissant mais soyeux.

Accord : sur un gibier, une viande rouge en sauce, des fromages affinés.

Le saviez-vous ?

Les rouges de La Suffrene sont sans collage. Mais encore ? Le collage est une étape de la vinification qui consiste à introduire dans le vin des protéines d’origine végétale, animale, voire minérale. Elles vont floculer et précipiter avec elles les particules en suspension, responsables du trouble. Cette méthode de clarification ancestrale (les vignerons romains la pratiquaient déjà avec des blancs d’œuf) est pratique mais cause aussi la perte de composés phénoliques (matières colorantes, tanins…), modifiant ainsi quelque peu la structure des vins.

Services & loisirs

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

    Visite accompagnée de la cave et dégustation sur rendez vous. Durée: 1 heure.
     

  • Dégustation payante

    Formule de dégustation payante pour les groupes. S'adresser directement au domaine.

  • Produits du terroir

    Moulin à huile à découvrir également sur place. Le domaine vous propose une dégustation de son huile d'olive produite sur place issue de près de 1 000 oliviers. L'huile d'olive est composée principalement d'un assemblage d'Aglandeau (25%), de Brun (15%), de Cayon (25%) et de Salonenque (10%).
     
     

  • Location de salle :

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Le caveau est accessible aux personnes en situation de handicap

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

    Visite accompagnée de la cave et dégustation sur rendez vous. Durée: 1 heure.
     

  • Parking voiture

    30 places.

  • Parking bus

    1 place.

Horaires d'ouverture Haute saison
De juillet à août
Basse saison
De septembre à juin
Lundi 9h - 12h / 14h - 18h 9h - 12h / 14h - 18h
Mardi 10h - 13h / 15h - 19h 9h - 12h / 14h - 18h
Mercredi 10h - 13h / 15h - 19h 9h - 12h / 14h - 18h
Jeudi 10h - 13h / 15h - 19h 9h - 12h / 14h - 18h
Vendredi 10h - 13h / 15h - 19h 9h - 12h / 14h - 18h
Samedi 10h - 13h / 15h - 19h 9h - 12h / 14h - 18h

Infos pratiques

  • Agriculture Raisonnée

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    en.png Anglais

  • Toilettes réservées aux visiteurs

  • Parking voiture

    30 places.

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

    Visite accompagnée de la cave et dégustation sur rendez vous. Durée: 1 heure.
     

  • Parking bus

    1 place.