Domaine Saint Jean de Villecroze

AOP Coteaux Varois en Provence, AOP Côtes de Provence, IGP du Var - Villecroze

« Une chapelle qui a vu les Chevaliers du Temple et ceux de Malte garde ce beau domaine, fief d’un cépage atypique en cet endroit : le cabernet sauvignon.  Les Américains, on le sait, ont l’amour du cabernet savignon. Monsieur Hirsch, fondateur du Domaine de Saint-Jean de Villecroze, n’échappait pas à la règle. Il a introduit ce cépage dans le Haut Var. Avec succès… »

Saint-Jean… Comme ce quartier de Villecroze qui borde la route menant au village. Il doit son nom à ses anciens propriétaires : les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, ancêtres de l’Ordre de Malte, qui ravirent ces terres aux Templiers quand Jacques de Molay et les siens furent convaincus d’hérésie. Saint-Jean, comme la petite chapelle où, depuis plusieurs siècles, on célèbre chaque 24 juin, Jean le Baptiste, le prophète qui a baptisé Jésus dans le Jourdain. Saint-Jean, enfin, comme Saint-Jean de Villecroze, un domaine viticole créé dans les années 70 par Monsieur Hirsch.

Amoureux de la Provence et du bon vin, cet Américain débarque à Villecroze avec une idée bien précise : il veut marier le terroir méditerranéen au cépage roi en son pays : le cabernet sauvignon. Il  plante ainsi huit hectares de cette seule variété pour en faire du rouge. Quelques dizaines de kilomètres plus au sud, l’entreprise aurait sans doute tourné maussade. Mais pas ici. Non, parce qu’il aime l’eau et la fraîcheur, le cabernet sauvignon se plaît dans le Haut Var. « C’est l’altitude qui veut ça, explique Edouard Rainaut, l’actuel superviseur du domaine. On lui doit cette grande amplitude thermique entre le jour et la nuit qui, en plein été, favorise la maturité phénolique du cabernet sauvignon. Il nous donne ainsi des jus d’une belle acidité sans un trop grand degrés d’alcool. »

Pour tirer le meilleur parti de son vignoble, le propriétaire investit dans une cuverie haut de gamme, l’une des plus belles qui soit donnée de voir en Provence à cette époque : une cave gravitaire, tout inox et thermo-régulée ! Un équipement qui tape dans l’œil du maharadja Shivdasani qui, en 1988, se porte acquéreur du domaine pour le céder quelques années plus tard à une fratrie italienne : Francesco, Stefano et Roberto Caruso. Ce trio développe un peu plus le domaine, agrandissant la cave, achetant de nouvelles terres à Salernes, puis à Flayosc, commune classée en Côtes de Provence. Le vignoble croît ainsi jusqu’à 36 hectares. Il reste dominé par le cabernet sauvignon (15 hectares), mais porte aussi du cinsault, de la syrah, du grenache, un peu de rolle, de chardonnay et de sauvignon.

Cette diversité permet au Domaine de Saint-Jean de Villecroze de produire aujourd’hui une gamme étendue de vins. Elle associe des vins de pays haut de gamme (cuvée Petite Chapelle), des Coteaux Varois en Provence et des Côtes de Provence. Elle propose également les trois couleurs. « Notre production de blanc reste modeste, confie Edouard Rainaut. Derniers nés de notre offre, nos rosés sont aujourd’hui bien maîtrisés. Mais le rouge reste toujours notre marque de fabrique. Nous y apportons beaucoup de soins et de moyens. La moitié de l’élevage passe ainsi en barrique. 20% de bois neuf, pas plus, pour ne pas marquer le vin de trop. »

Et chaque vin a son tonnelier. Les fûts de François Frères sont les compagnons rêvés des cabernets sauvignons. Pour les Côtes de Provence, le mariage idéal a été plus dur à trouver. « Nous avons testé pas moins de sept fabricants avant de jeter notre dévolu sur la Maison Berthomieu dont les chênes respectent bien l’identité de nos vins. » Pourquoi se donner tant de mal ? « Parce que le savoir-faire d’une tonnellerie, de l’origine de ses bois aux conditions de brûlage, influe sur le goût du vin. Pour autant, il ne faut jamais l’oublier, l’élevage ne fait pas tout ! Vous savez, la barrique est au vin, ce qu’une robe est à une femme. Bien choisie, elle peut apporter de l’élégance, mais la vraie beauté naît toujours de ce qu’elle contient. »

Le plus du domaine

Il y en a pour tous les goûts… Pour les gourmands : outre les vins du domaine, le caveau propose de nombreux produits du terroir comme la fleur de sel au vin, la tapenade, la crème d’anchoïade, la crème de tomate ou encore des crémeux pour faire un kir. Pour les amoureux : une salle de réception d’une capacité de 70 personnes. Pour les promeneurs : un joli sentier pédestre qui, en deux heures de balade, vous mènera jusqu’à une cascade et un pont naturel, la rivière ayant creusé la roche pour dérouler son lit.

Original & insolite

Les lieux semblent cultivés depuis la nuit des temps. On y a en effet retrouvé une statue gallo-romaine qui daterait du premier siècle après Jésus Christ. Elle pourrait témoigner de la présence d’un oppidum sur ces terres.

Les incontournables


 

La Petite Chapelle Collection : cette cuvée de rouge faite exclusivement de cabernet sauvignon — le meilleur du domaine — est ronde et opulente, avec des arômes cacaotés et de fruits rouges, des notes de sous-bois et de cuir. Pour des viandes et des fromages.



 

Réserve rosé : il est vif et très fruité, sur les fruits des bois, avec un rien d’épices. D’une grande élégance. Pour une assiette de charcuterie ou un poisson grillé.


Coup de coeur

 

Cuvée : Réserve.

Appellation : Côtes de Provence.

Couleur : Rouge.

Œil : Belle robe rubis avec des reflets violet.

Nez : Le nez est dominé par des notes épicées et de petits fruits noirs, agrémenté d'une note toastée.

Bouche : La bouche est ample et structurée avec une finale généreuse, fruité et épicé.

Accord mets-vin : Belle pièce de boeuf, fromages affinés...

Médailles & distinctions

 

Le saviez-vous ?

Fruit du métissage entre le cabernet franc et le sauvignon (comme son nom l’indique !), le cabernet sauvignon doit sa belle réputation à l’usage qu’en font les Bordelais. Le mariant au merlot ou au cabernet franc, ils en tirent depuis longtemps quelques-uns de leurs meilleurs vins. Mais il ne fait pas que le seul bonheur des Aquitains. Celui qui fut, jusqu’en 1990, le cépage le plus cultivé au monde (le merlot lui a ravi ce titre !) est présent aux quatre coins du monde, du Liban à l’Australie, en passant par la Roumanie, le Canada, la Californie et le Chili. Introduit en Provence au XIXe siècle, sous la recommandation de Jules Gayot, le plus grand spécialiste de la viticulture en son temps, il y est aujourd’hui considéré comme un cépage secondaire. Ainsi, sa proportion dans les Côtes de Provence ne doit pas excéder 30% Elle est ramenée à 20% dans les Coteaux Varois.

Services & loisirs

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

    Visite de la cave suivie d'une dégustation. Les visites ont lieu le mercredi en été et sur rendez-vous le reste de l'année. Durée: 1 heure à 1h30

  • Dégustation

    Gratuite.

  • Produits du terroir

    Tapenade, sel aromatisé aux vins, crémeux, confitures, crème de tomates séchées, concassé d'olives vertes.

  • Parcours pédestre

    Le sentier Saint-Jean a été longuement étudié pour que le randonneur découvre à la fois un site grandiose et une végétation à nulle autre pareille.

    On peut reconnaître, à travers ces collines du Haut-Var, de nombreuses espèces végétales telles que le genévrier, le pin d'Alep, le pin maritime, les genêts de Villard, toutes sortes de fougères et différentes sortes de thym et de serpolet.

    Le marcheur aura la possibilité d'admirer un aqueduc romain, ainsi que deux cascades magnifiques de plus de dix mètres.

    Il faut compter environ une heure et demi de marche sur ce sentier balisé et sécurisé. Départ et retour à la cave du Domaine Saint-Jean de Villecroze.

  • Manifestation & Evènement

    - Art & Vin
    - Soirées : fête des vendanges, saint-Jean...

  • Autres prestations : Salle de réception capable de vous recevoir pour vos mariages ou réunions. Cette salle de 80 m², équipée, peut recevoir jusqu’à 70 personnes assises, agrémentée d’une spacieuse cheminée et d’une sublime cuisine en bois typiquement provençale décorée dans une ambiance très chaleureuse et conviviale.

  • Accueil groupe : Jusqu'à 60 personnes.

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Accueil groupe : Jusqu'à 60 personnes.

  • Le caveau est accessible aux personnes en situation de handicap

  • Les visites sont accessibles aux personnes handicapées

    Une partie de la cave est accessible aux personnes ayant un handicap moteur.

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

    Visite de la cave suivie d'une dégustation. Les visites ont lieu le mercredi en été et sur rendez-vous le reste de l'année. Durée: 1 heure à 1h30

  • Parking voiture

    25 places

  • Parking bus

    4 places

Horaires d'ouverture Haute saison
De 1 juillet à 31 août
Basse saison
De 1 septembre à 31 juin
Lundi 9h30 - 19h30 10h - 12h30 / 14h - 18h30
Mardi 9h30 - 19h30 10h - 12h30 / 14h - 18h30
Mercredi 9h30 - 19h30 10h - 12h30 / 14h - 18h30
Jeudi 9h30 - 19h30 10h - 12h30 / 14h - 18h30
Vendredi 9h30 - 19h30 10h - 12h30 / 14h - 18h30
Samedi 9h30 - 19h30 10h - 12h30 / 14h - 18h30
Dimanche 9h30 - 19h30

Infos pratiques

  • Agriculture Raisonnée

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par American Express

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    en.png Anglais
    nl Néerlandais
    it Italien

  • Modalité d'expédition en France :

    Expédition possible. Pour plus de renseignements, contacter le domaine.

  • Modalité d'expédition à l'étranger

    Sur demande.

  • Toilettes réservées aux visiteurs

  • Parking voiture

    25 places

  • Visite du domaine/ de la cave uniquement sur rendez-vous

    Visite de la cave suivie d'une dégustation. Les visites ont lieu le mercredi en été et sur rendez-vous le reste de l'année. Durée: 1 heure à 1h30

  • Parking bus

    4 places