Domaine Turenne

AOP Côtes de Provence, IGP des Maures, AOP Côtes de Provence dénomination Pierrefeu - Cuers

« Un domaine tranquille, proche de la Nature Philippe Benezet ne fait pas vraiment du vin nature. Mais il produit ses vins avec le plus grand naturel possible. Agriculture biologique, levures indigènes, soufre au minimum : il limite autant qu’il peut les additifs pour laisser s’exprimer pleinement son terroir. »


Provençal par sa mère, Languedocien par son père, Philippe Benezet vous l’avoue volontiers : « Je suis un enfant du Sud ». C’est pourtant à Sedan, dans les Ardennes où ses parents avaient une chocolaterie,qu’il a grandi. « Jusqu’à la fin de l’adolescence où il a fallu que je me forme à un métier. J’ai choisi la viticulture et, en 83, je me suis retrouvé au CPPA de Hyères. » Qu’on se le dise : ce n’était pas là un prétexte facile pour couler des jours heureux sous le soleil de la Méditerranée. Non, le néo-Méridional avait un vrai projet de vie en tête. « A la fin des années 60, ma mère avait hérité de la propriété de ses parents, à Cuers. Ne pouvant pas s’en occuper, elle avait confié ses terres à un métayer. Le contrat finissait en 1990. Ça me laissait sept ans pour apprendre toutes les techniques du métier. J’ai donc accumulé les expériences dans le Var et dans les Bouches du Rhône. Quand est venu le moment de me mettre à mon compte, j’avais déjà quelques vendanges derrière moi. »

Il n’a même pas trente ans quand il se lance dans l’aventure. Il aurait été plus âgé qu’il ne s’y serait peut-être pas risqué. Il y a tant à faire, en effet. Le bâti est entièrement à rénover. Le vignoble a besoin d’une solide reprise en main. Quand à la cave... « Il n’y en avait pas tout bonnement ! On amenait alors les raisins à la coopérative communale. Le contrat courait jusqu’à 1994. J’en ai profité pour me préparer, m’équipant au fil des années. » Ses premiers millésimes sont très classiques, les suivants beaucoup moins. « J’ai découvert entre temps le vin nature, un vin sans soufre ajouté. Le concept m’a passionné, mais je me suis aperçu que sa mise en œuvre était délicate. Avec les fortes chaleurs de nos étés, je pouvais perdre le contrôle de mon vin en un rien de temps. Et ça, je ne pouvais pas me le permettre. Néanmoins, j’ai travaillé dans l’idée d’introduire un minimum de SO2 dans mes vins. Ça passe par la qualité du raisin, un tri rigoureux de ce que l’on met en cuve, l’hygiène de la cave. »

Il parvient à ses fins, mais il n’est pour autant qu’à la moitié du chemin. « Côté cave, je limitais les intrants tandis que, côté vigne, j’avais toujours recours à la chimie. Alors, dans les années 2000, j’ai franchi une nouvelle étape : j’ai converti l’ensemble du domaine à l’agriculture biologique. Aujourd’hui, je pense être arrivé à la bonne formule : du raisin bio, des levures indigènes, une très faible dose de soufre. Au-delà de l’aspect sanitaire, tout cela contribue à la qualité de mes vins. Cela se sent, par exemple, sur mes rosés. Ils ont de la finesse au nez et en bouche, de la longueur, une fine acidité qui persiste. "

Le plus du domaine

Philippe et Cécile Benezet habitent un joli mas au milieu des vignes, rénové par leurs soins. 

Original & insolite

Quand il a repris la propriété Fournier (du nom de ses grands-parents maternels), Philippe Benezet a rebaptisé son domaine « Turenne ». Un clin d’œil à son histoire familiale. Le Maréchal de Turenne, l’un des grands soldats du Roi Soleil, est né à Sedan, une cité dont il était le Prince. Il en est resté aujourd’hui encore la gloire locale, son nom étant attaché à de nombreux endroits. Dont la chocolaterie des parents de Philippe !

Les incontournables


 

Côtes de Provence blanc cuvée Antoine : un nez de pamplemousse, de citron vert, de poire, de fruit de la passion, de fleur d’acacia et de verveine. La bouche lui ressemble. De la vivacité et de la longueur. Pour des fruits de mer, des poissons, des desserts chocolatés.




Côtes de Provence rouge cuvée Gravoches : vieilli en demi-muids pendant dix mois, ce vin libère des senteurs de petits fruits noirs. En bouche, c’est complexe, avec des notes de torréfaction et de gibier qui évolueront avec le temps sur du pruneau, de la figue, du cuir. Pour des viandes rouges, des gibiers, des viandes marinées.


Coup de coeur


Appellation : Côtes de Provence

Cuvée : Gravoches

Couleur : rosé

Œil : robe melon

Nez : agrumes, pêches et abricots

Bouche : ample, ronde, avec une belle longueur soyeuses. Des notes miellées et de pêche de vigne.

Accord mets-vin : viande blanche, volaille à la crème, escalopes milanaises.

Le saviez-vous ?

Pourquoi les vignerons utilisent-ils du soufre ou, plus exactement, du dioxyde de souffre ? Parce que cet additif est un anti-oxydant et un antiseptique fort efficace. C’est vrai : à trop forte dose, il peut incommoder le consommateur, provoquant notamment de fortes migraines. Mais le problème est devenu rare, les vignerons ayant grandement amélioré ces dernières décennies la qualité de leurs raisins, le tri à l’entrée des cuves, la précision de leurs dosages et l’hygiène de leurs caves, réduisant ainsi significativement les ajouts de soufre. Ils ne s’en passent pas pour autant. Car il protège leurs vins de l’oxydation, élimine les levures non désirables et prévient le développement des mauvaises bactéries. Ils peuvent ainsi conduire la vinification et peser davantage sur le résultat final. Justement : certains préfèrent accompagner la nature plutôt que la contraindre afin de donner plus d’originalité et d’authenticité à leurs vins. On parle alors de « vins nature ».

Services & loisirs

  • Dégustation

  • Produits du terroir

    Le domaine propose des confitures, du vin d'orange et de citron maison ainsi que de la créme de marron et du miel des environs.

  • Manifestation & Evènement

    Des expositions d'arts (peinture, sculpture...) sont souvent visibles au domaine, programme sur demande au domaine.

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Parking voiture

  • Parking bus

Horaires d'ouverture Haute saison
De janvier à janvier
Basse saison
De janvier à janvier
Samedi 9h - / 12h -

Infos pratiques

  • Agriculture Biologique

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par American Express

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    en.png Anglais

  • Modalité d'expédition en France :

    Participation aux frais de port à la charge du client. Tarif variable en fonction du poids et de la destination

  • Toilettes réservées aux visiteurs

  • Parking voiture

  • Parking bus