Les Treilles d’Antonin

AOP Côtes de Provence - St Antonin Du Var

« La plus petite cave coopérative du Var affiche un talent grandissant. Entre Lorgues et Entrecasteaux, Saint-Antonin du Var est un tout petit village, de 600 âmes à peine. Et pourtant, il abrite quelques-uns des vignobles les plus attrayants de l’Est varois. Dont les Treilles d’Antonin, une coopérative, petite mais dynamique, installée au cœur de la commune depuis 90 ans. »

L’affaire a fait du bruit dans le landerneau du vin provençal… A l’automne 2008, le Guide Hachette décernait d’un coup, d’un seul cinq étoiles aux Treilles d’Antonin : deux pour la cuvée Gyptis rouge 2006 et trois pour le Côtes de Provence rosé 2007. Cette constellation a d’autant plus surpris que le lauréat ne brillait pas jusqu’ici parmi les grands noms du vignoble méditerranéen. Qui connaissait cette cave coopérative, la plus petite du Var ? Qui donc avait remarqué ses vignes, cachées derrière les pins et les chênes de Saint-Antonin-du-Var, bourgade modeste voisine de Lorgues ? Pas grand monde, à la vérité. Il faut dire que cette maison a longtemps fait craindre le pire avant de révéler le meilleur. A l’aube de ce siècle, elle vendait son vin en vrac. Une année, elle a même renoncé à vinifier elle-même ses raisins. Un coup de semonce qui en a fait réagir certains…

Dany Maupetit, l’actuel président, était de ceux-là. Cet ancien entrepreneur francilien démarrait alors sa collaboration avec la cave. « Je venais de m’installer dans le coin. J’y étais venu en vacances. Je l’avais tellement apprécié que j’avais décidé de m’y établir. J’ai fait comme beaucoup de mes voisins : j’ai acheté et cultivé mes vignes. » Beaucoup d’envie et d’efforts qui ne se trouvèrent pas vraiment récompensés. « Quand j’ai vu partir ma vendange vers je ne sais où dans une benne, je me suis dit qu’il y avait sans doute mieux à faire. » Il convainc donc ses pairs de lui laisser la cave et, en 2004, en parfait autodidacte, accompagné par l’œnologue des « Treilles », il rallume pressoir et cuves pour signer ses premières vinifications. Deux millésimes de rodage et voici une première récompense : le rosé 2006 revient du Concours Général Agricole de Paris avec une médaille d’or. La consécration que l’on sait viendra un an plus tard.

Depuis, les sept adhérents des Treilles d’Antonin poursuivent leur joli chemin, jalonné de médailles et d’étoiles. L’année 2010, marquée par les pluies diluviennes et les inondations qu’a connues cette partie-ci du Var, n’a pas entamé l’optimisme des troupes. « La qualité est malgré tout au rendez-vous. La médaille d’or obtenue au concours 2011 des Vins de Provence, à Saint-Tropez, par notre cuvée Poésie en témoigne. » Une qualité qui découle du travail en cave, bien sûr, mais aussi d’une parfaite maîtrise du terroir. « A nous tous, nous n’exploitons jamais que 50 hectares. Cela nous permet d’apporter un grand soin à nos vignes et, surtout, de les connaître par cœur. Pour chaque parcelle, nous pouvons ainsi déterminer quasi instinctivement le moment optimal pour les vendanges. » Un « feeling » qui donne d’excellents résultats.

Original & insolite

Créée en 1923, les Treilles d’Antonin a produit jusqu’à 18.000 hectolitres de vin par an. On était loin alors de la production annuelle : 2.500 hectos à peine.

Les incontournables


 

Gyptis rouge : jamais aussi bonne que quand on lui laisse le temps de vieillir, cette cuvée est dominée par le fruit rouge. Pour une viande de la même couleur.



 

Gyptis blanc : cet assemblage de rolle et de clairette, marqué par des notes de pêche, doit à sa vinification (sur lie, avec bâtonnage) et à son élevage (six mois en barrique), un gras qui l’indique sur une raclette où à l’heure de l’apéritif.


Coup de coeur

 

Cuvée : Poésie.

AOC : Côtes de Provence.

Couleur : Rosé.

Robe : pelure d’oignon.

Nez : une dominante « agrumes ».

Bouche : finesse, fraîcheur et longueur.

Accord : pour un tajine d’abricots, une pastilla pigeon et figue, une tarte aux fruits.

Médailles & distinctions

2013

Concours du mondial du rosé:

Médaille d'or cuvée Poésie rosé 2012.

Le saviez-vous ?

Se tenant chaque année à Saint-Tropez, le concours des Vins de Provence avoue plus d’un quart de siècle d’existence. Placé sous la férule du Comité Interprofessionnel des Vins de Provence (CIVP), il est réservé aux vins rouges, rosés et blancs de trois appellations majeures du vignoble provençal : Côtes de Provence, Coteaux Varois en Provence et Coteaux d’Aix-en-Provence. Chaque année, plusieurs centaines d’échantillons sont présentés à un grand jury de près d’une cinquantaine de dégustateurs (œnologues, sommeliers, cavistes, journalistes…). En 2011, ces derniers ont attribués 137 récompenses : 59 médailles d’or et 78 médailles d’argent.

Services & loisirs

  • Dégustation

    Gratuite des vins de la coopérative.

  • Produits du terroir

    Huile d'olive et miel d'Entrecasteaux à découvrir sur place.

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Le caveau est accessible aux personnes en situation de handicap

  • Le domaine propose des toilettes accessibles aux personnes en situation de handicap

  • Parking voiture

    10 places

Horaires d'ouverture Haute saison
De 1 juillet à 30 août
Basse saison
De 1 septembre à 30 juin
Lundi 9h - 12h 9h - 12h
Mardi 9h - 12h / 16h - 19h 9h - 12h
Mercredi 9h - 12h / 16h - 19h 9h - 12h
Jeudi 9h - 12h / 16h - 19h 9h - 12h
Vendredi 9h - 12h / 16h - 19h 9h - 12h
Samedi 9h - 12h / 16h - 19h 9h - 12h

Infos pratiques

  • Possibilité de règlement par CB

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    en.png Anglais

  • Modalité d'expédition en France :

    Tarif transporteur en plus.

  • Le domaine propose des toilettes accessibles aux personnes en situation de handicap

  • Parking voiture

    10 places