Mas de Pampelonne

AOP Côtes de Provence, IGP Méditérranée - Ramatuelle

« C’est sans aucun doute l’une des plus vieilles propriétés viticoles de Saint-Tropez. Créée à la fin du XIXe siècle, elle est toujours restée au sein de la même famille. Aujourd’hui, avec à sa tête Camille, la cinquième génération, elle continue gaillardement son chemin, le jalonnant de ses millésimes délicieux. Du rosé, uniquement... Mais du bon ! »

En 1886, Florentin Gal s’installe à la sortie de Saint-Tropez, à quelques pas de la plage de Pampelonne. Comme nombre d’agriculteurs du coin, il souhaite créer son vignoble. Il plante donc ses premiers ceps, loin d’imaginer que, 130 ans plus tard, Camille Coste, son arrière-arrière-petite-fille récolte encore les fruits sinon des mêmes vignes, du moins du même terroir. Elle a en effet choisi d’épouser la carrière de vigneronne, fidèle à la tradition familiale. Elle s’en était pourtant écartée, optant dans un premier temps pour l’hôtellerie de luxe, parcourant le monde, des USA à la Polynésie, avant de revenir au pays pour y diriger un établissement chic et charme de Saint-Tropez.

Finalement, elle a délaissé les quatre étoiles pour revenir sur la terre, celle de sa famille. Mieux : à 37 ans, elle a repris ses études pour parfaire ses connaissances en viticulture et œnologie. Elle entend ainsi perpétuer l’œuvre de Florentin et de ses descendants. Car le domaine est passé d’une génération à l’autre. Il y a eu Adrien, le fils de son créateur. Lui ont succédé Lucien, puis Christine. Chacun d’eux a apporté sa contribution à son développement. Lucien, notamment… Il est de ces vignerons tropéziens qui ont initié les Maîtres Vignerons de la Presqu’île de Saint-Tropez, un groupement original qui, depuis plus de cinquante ans, commercialise les vins d’une dizaine d’exploitations. Christine, sa fille, a également participé à l’évolution de l’affaire familiale en lui donnant, à la fin des années 90, le nom qui est toujours le sien : le Mas de Pampelonne.

Forte d’une quinzaine d’hectares classés pour partie en AOP Côtes de Provence, la propriété de la famille Coste-Gal s’est spécialisée dans le rosé, la couleur reine des étés méditerranéens. Elle tire les siens de la rencontre de deux terroirs différents. Il y a d’un côté le vignoble originel, celui qui, tout près de la mer, plonge ses racines dans un sol granito-gneissique et profite, soir et matin, des vents thermiques qui lui apportent un peu de douceur. A ce patrimoine s’est ajouté récemment quatre hectares acquis sur Pierrefeu, à quelques dizaines de kilomètres de la côte. Là-bas, c’est le pays des gravoches, ces innombrables petites pierres qui facilitent l’aération et le drainage de la terre et réchauffent les vignes la nuit venue.

Chacune des deux vendanges est vinifiée séparément pour exprimer pleinement les qualités du terroir qui l’a vu naître. Ce n’est qu’à l’heure de l’assemblage que Camille et les siens marient les différentes cuves. Un assemblage qui leur permet, année après année, de proposer un rosé élégant et gourmand au nez comme en bouche.

Le plus du domaine

Il est situé à quelques minutes de marche des plages de sable de Pampelonne.

Original & insolite

Le Mas de Pampelonne fait ses vins, vente au caveau.

Il laisse le soin de la commercialisation aux Maîtres Vignerons de la Presqu’île de Saint-Tropez, une structure de type “coopérative”. Cas unique en Provence, ce groupement, spécialisé dans la commercialisation et la vente des produits de ses membres, a été créé dans les années soixante par huit vignerons plein de bon sens, dont Lucien Gal, le grand-père de Camille Coste, l’actuelle responsable du Mas.

Les incontournables

Coup de coeur


Appellation : Côtes de Provence

Couleur : rosé

Œil : robe saumonée brillante aux reflets rubis

Nez : puissant et persistant, alliant des parfums de note florale et agrumes

Bouche : une vivacité et une attaque franche, une note légèrement iodée, de la longueur.

Accord : apéritif, grillade, salades d’été.

Le saviez-vous ?

Le Mas de Pampelonne doit son nom à la plage éponyme, sans doute la plus célèbre au monde avec Copacabana et Malibu. On l’associe à la commune de Saint-Tropez alors qu’en fait, elle est située sur le territoire de sa voisine : Ramatuelle. Longue de cinq kilomètres, elle borde la baie reliant le Cap de Saint-Tropez au Cap Camarat. En été, elle reçoit autour de 30.000 vacanciers par jour. Un succès qui date de la seconde moitié du XXe siècle, avec la naissance des premiers établissements balnéaires («Tahiti Plage» en 1946 et le «Club 55» en 1955) et, surtout, le tournage du film de Roger Vadim : Et Dieu créa la femme. Pour autant, l’endroit était connu bien avant l’avènement de la reine BB comme en atteste la Carte de Cantini, la première du Royaume de France, qui, au XVIIIe siècle, évoquait déjà la plage de « Pampalaune ».

Services & loisirs

  • Dégustation

  • Accueil groupe : Possibilité d'accueil de groupe maximum 10 personnes sur demande.
    Contacter le domaine au +33 (0) 6 23 31 24 45

Accueil & horaires

  • Ouvert au public

  • Accueil groupe : Possibilité d'accueil de groupe maximum 10 personnes sur demande.
    Contacter le domaine au +33 (0) 6 23 31 24 45

  • Le caveau est accessible aux personnes en situation de handicap

  • Les visites sont accessibles aux personnes handicapées

  • Le domaine propose des toilettes accessibles aux personnes en situation de handicap

Horaires d'ouverture Haute saison
De 14 avril à 5 octobre
Basse saison
De 6 octobre à 15 avril
Lundi 10h - 13h / 15h - 18h 9h - 16h
Mardi 10h - 13h / 15h - 18h 9h - 12h
Jeudi 10h - 13h / 15h - 18h 9h - 16h
Vendredi 10h - 13h / 15h - 18h 9h - 12h
Samedi 10h - 13h / 15h - 18h

Infos pratiques

  • Possibilité de règlement par chèque

  • Langues parlées :

    en.png Anglais

  • Le domaine propose des toilettes accessibles aux personnes en situation de handicap