Rosé

 

Le rosé, c’est en Provence qu’il est né

Si la Provence est la terre de prédilection du rosé, ce n’est pas par hasard. En effet, son climat, ses terroirs, ses cépages sont propices à l’élaboration de vins de cette couleur. C’est en Provence que le vin rosé est né et sa production y est une spécialité de longue date…

Les premières vignes françaises ont été implantées par les Grecs fondateurs de Marseille il y a 26 siècles. A l’époque, la culture du vin pratiquée devait certainement produire du rosé, puisque la macération des jus avec les peaux était alors inconnue ou très peu pratiquée. Ainsi, la Provence est bien le plus ancien vignoble français et le premier à avoir produit du vin rosé.

Cette antériorité historique n’empêche pas, bien au contraire, le rosé de Provence d’être un vin dans le vent. Une tendance et un engouement public qui va bien au-delà d’un effet de mode passager, mais correspond à la montée en puissance de nouveaux styles de vie : repas moins structurés, développement de la cuisine du monde, simplicité, découverte, convivialité et recherche du plaisir immédiat. Le rosé de Provence ? Un vin décomplexé, hors des codes traditionnels de consommation. Fruit de la rencontre entre des savoir-faire pointus et une longue tradition, le rosé de Provence est un vin avec lequel les consommateurs ont noué une vraie relation.

Accords rosés/mets

Sous leur belle couleur saumonée, les rosés de Provence, légers, fruités, tendres, nerveux et aromatiques, offrent des saveurs inouïes dont raffole la cuisine provençale : ratatouille, artichauts barigoule, fleurs de courgettes, petits farcis provençaux, loup au fenouil, filet de rouget au thym relevé d’épices, aïoli, soupe au pistou, anchoïade, bouillabaisse. Et s’ils s’enivrent également de la saveur iodée des oursins et des violets, les rosés de Provence ne dédaignent pas pour autant les sushis japonais, la cuisine thaïe, les tajines marocains ou les curry indiens sur lesquels ils font merveille. Servir à 8-10°C

 

Le saviez-vous ?

Avec une moyenne de 150 millions de bouteilles de rosés AOC produites par an, la Provence est la 1ère région française avec 38% de la production nationale et fournit environ 8% des rosés du monde.